Webzine No 19

Au sommaire : Un bonjour franco-algérien, d’autres sons de cloche pour l’actu, Rammstein et l’Amérique universelle, des infos dont il vaut mieux rire, deux interprétations de « ne me quitte pas », et les propos de Paul Craig.

NDLR : toutes ces informations ont été collectées sur la toile. Seule la présentation est de notre fait.



Webzine No 19 – 14 novembre 2009









Webzine No 19 – 14 novembre 2009




Rachid Taha – Bonjour
(Cliquez sur l’image)

 




Actualité : d’autres sons de cloche

¢ La machine à  laver les cerveaux nous l’a rappelé avec assez d’insistance, Novembre 2009 est bien le 20e anniversaire d’un événement important survenu en novembre 1989. Cliquez ici pour faire l’indispensable travail de mémoire.

¢ A l’évidence, ce bombardement médiatique sur le 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin [une réaction communiste ici] avait pour but d’esquiver la vraie question: quel est, après 20 ans, le bilan du capitalisme dans les pays d’Europe de l’Est? Voici la réponse du site WSWS à  cette question. La réponse est orientée, ce sont des trotskystes. Mais les faits sont les faits, et ici les faits sont tirés d’un rapport de la Banque Mondiale.

¢ En 2008, de mystérieux spéculateurs ont inondé les marchés financiers d’énormes quantités d’actions de contrefaçon, ce qui a contribué à  tuer Bear Stearns et Lehman Brothers. Bien entendu, le gouvernement américain ne se presse pas pour enquêter. Voici la traduction résumée (en français) d’une longue et complète enquête de Matt Taibbi (en anglais) pour Rolling Stone.

¢ Sur l’Angola et l' »Angola Gate », on peut se contenter des minauderies de Pasqua. On peut aussi étudier sérieusement ce conflit, et en particulier le rôle de Cuba. C’est ce que fait ce PDF de 72 pages de
Maxime Boyer
. On y verra aussi la différence entre les foutaises colonialistes du débat de comptoir de Hortefeux sur l’identité nationale (française) et une réelle réflexion sur l’identité internationaliste (de Cuba).

¢ La Pologne refuse pour l’instant d’acheter des vaccins contre la grippe H1N1, estimant qu’ils n’ont pas encore été suffisamment testés. Une dépêche AFP explique la magouille des sociétés pharmaceutiques.

¢ Si vous vous demandez pourquoi la Chine a tant de mal pour renoncer à  la peine de mort, la réponse est ici.

 




Rammstein – We are all living in America
(Cliquez sur l’image)

 




Le saviez-vous?

¢ Marx l’avait noté, quand l’histoire se répète, la seconde fois ça prend la forme d’une farce. La soit-disant « élection » de Hamid Karzaï le confirme: l’Afghanistan, qui fut un vrai drame avec les soviétiques, est devenu une pantalonnade avec les occidentaux. Dernier rebondissement: le New York Times ayant présenté le frère du président, Wali Karzai (qui, par ailleurs, émarge à  la CIA), comme un trafiquant de drogue, le général Khodaidad Khodaidad, ministre afghan chargé de la lutte contre le trafic de stupéfiants, a répliqué en assurant, le 1er novembre, que les contingents américains, britanniques et canadiens de l’OTAN œtaxaient la production de l’opium dans les régions sous leur contrôle. (Sur l’effet de « déjà  vu » à  propos de l’Afghanistan, voir cet article d’Eric Margolis, en anglais).

¢ Il s’agit d’un recueil d’essais sur l’article le plus célèbre d’André Green (la mère morte). Curieusement, la recension est très bien faite, alors qu’elle n’est même pas de Dominique Bourdin!

¢ Le changement politique récemment survenu au Japon (article en anglais) doit être pris très au sérieux. Il est fort possible que la redéfinition en cours des rapports entre le Japon et les USA mène à  la constitution d’une sorte de communauté de l’Asie orientale (Chine, Japon, Corée) qui fonctionne comme un pôle autonome face aux USA.

¢ Les suicides à  France Télécom sont l’objet d’une vraie réflexion sociologique critique dans la revue du Mauss (Mouvement Anti-Utilitariste dans les Sciences Sociales).

¢ Chaque année, l’INSEE dresse le « Portrait social » de la France dans toutes ses dimensions : démographie, éducation, santé, emplois. L’édition 2009 vient de sortir, voici le compte-rendu des Echos.

 




Jacques Brel – Ne me quitte pas
(Cliquez sur l’image)

 




Paul Craig Roberts – Novembre 2009

Pour en savoir plus sur Paul Craig Roberts, Chevalier de la Légion d’Honneur qui fut secrétaire adjoint au Trésor au sein de l’administration Reagan, consultez les éditions précédentes de ce webzine. J’ai rassemblé ici ses papiers de novembre 2009 en normalisant leur présentation et en intégrant l’éventuelle traduction française (« VF »).

¢ Une info inquiétante: Israà«l et les USA se livrent à  des maneuvres militaires qui incluent le test d’un système anti-missile en haute altitude. Or, inutile dans le cadre d’une guerre en Palestine ou au Liban, ce système ne peut servir qu’en cas de guerre avec l’Iran. Donc…

¢ Dans le billet « Une république d’idiots (VF)« , Paul Craig fait un bilan détaillé de la politique extérieure américaine. Même si le ton est celui de la dénonciation, on sent bien la tristesse de fond de l’homme politique qui constate que, dans son pays, le pouvoir n’a plus le pouvoir.

¢ Le billet du 11 novembre formule le paradoxe des rapports entre les USA et Israà«l de la façon suivante: « Officiellement, les USA sont une super-puissance et Israà«l est un Etat-client dont la simple existence dépend totalement de l’aide militaire et économique et de la protection diplomatique des USA. Mais en réalité, ça marche dans l’autre sens: Israà«l est la super-puissance et les USA sont leur Etat-client. »

¢ Le billet du 12 novembre développe une intéressante discussion avec le marxisme à  propos du rôle de la morale dans l’histoire. La plupart des gens partagent l’explication marxiste de la défaite américaine au Vietnam: la cause fondamentale serait la conscription, le service militaire. Les familles américaines se sont opposées à  la guerre pour défendre la vie de leurs enfants, leurs intérêts matériels. C’est oublier, dit Paul Craig, le rôle de la conscience morale et de la compassion pour les victimes (vietnamiennes). Il y avait de vrais médias indépendants à  l’époque de la guerre du Vietnam, et qui peut nier le rôle décisif de cette image de l’enfant vietnamienne nue fuyant terrorisée le long de la route bombardée au napalm ? Le matérialisme marxiste risque de fonctionner, ici, comme une excuse pour l’immoralité. « The United States is an immoral country, with an immoral people and an immoral government. Americans no longer have a moral conscience ». Cette immoralité doit être dénoncée et stigmatisée, il ne saurait être question de la rationaliser en discutant des intérêts matériels.

 




Nina Simone – Ne me quitte pas
(Cliquez sur l’image)

 



Ne les oublions pas


¢ Salah Hamouri, détenu par un Etat policier depuis le 13 mars 2005.

¢ Mumia Abu-Jamal, détenu par un Etat policier depuis le 9 décembre 1981.

¢ Philippe Widdershoven, suicidé.
 


 
 
 
 
 




Webzine No 18 – 28 octobre 2009

Au sommaire : El Sistema l’orchestre anti-pauvreté, d’autres sons de cloche pour l’actu, la torture made in USA, des infos dont il vaut mieux rire, les propos de Paul Craig, et quelques scopitones.

NDLR : toutes ces informations ont été collectées sur la toile. Seule la présentation est de notre fait.



Webzine No 18 – 28 octobre 2009









Webzine No 18 – 28 octobre 2009




El Sistema, une extraordinaire expérience musicale et sociale

En cliquant sur cette image, vous allez pouvoir entendre le mambo de West Side Story, interprété par l’Orchestre Symphonique de la jeunesse vénézuelienne Simà³n Bolà­var, dirigé par Gustavo Dardanel.

Cet orchestre est l’émanation d’El Sistema, l’extraordinaire expérience musicale et sociale de José Antonio Abreu au Venezuela. Consacrez les 13 minutes nécessaires au reportage sur El Sistema, et vous ne demanderez plus jamais comment on peut lutter contre la pauvreté.

 




Actualité : d’autres sons de cloche

¢ L’Académie Chinoise des Sciences Sociales relève les cinq principales fausses prédictions du monde occidental sur la Chine (en anglais). Sévère, mais juste.

¢ Un événement et un texte historiques: le discours d’Evo Moralès, le président bolivien, à  Leganès (Madrid) le 13 septembre 2009 (traduit en français). « Par le passé des Européens, des Espagnols sont arrivés en Bolivie, et nos grands-pères n’ont jamais dit qu’ils étaient illégaux. Maintenant que les Latino-Américains viennent en Europe, ils ne peuvent pas être déclarés illégaux ». « J’appelle les pays qualifiés d’industrialisés à  commencer à  penser sérieusement à  l’annulation de la dette climatique, une dette historique qui aura fait beaucoup de tort à  l’environnement ». Etc…

¢ A propos d’Evo Moralès, Fidel Castro a un commentaire très pertinent: « Si l’on a octroyé le Prix Nobel à  Obama pour avoir remporté des élections dans une société raciste alors qu’il était afro-américain, Evo Moralès le méritait tout autant pour les avoir gagnées dans son pays, alors qu’il est indigène – et pour avoir, en plus, tenu ses promesses. (…) Pourquoi donc ne décerne-t-on pas le Prix Nobel de la paix à  Evo ? Il a un lourd handicap, je sais : il n’est pas président des Etats-Unis. »

¢ Pour avoir une idée du débat politique réel en Bolivie, il faut encore lire la seconde partie de cet article d’Eric Toussaint, qui expose les conceptions d’àlvaro Garcà­a Linera, vice-président de la Bolivie, sur un « capitalisme andino-amazonien ».

¢ Une petite piqure de rappel du vaccin contre la moraline, c’est toujours utile. Même chose à  propos des scandales en politique, diversions spectaculaires pour empêcher le débat démocratique.

¢ L’Argentine, franchement, je ne connais pas bien, et c’est dommage. Mais je relève deux nouvelles réjouissantes à  son propos: d’abord, l’adoption de la nouvelle loi sur les médias audiovisuels, sous la devise de Cristina Kirchner: « Ne pas confondre la liberté de la presse et la liberté des patrons de presse ». Deuxième bonne nouvelle, une nationalisation. Il y a des choses, dans tout Etat, qui sont absolument fondamentales pour l’existence même du peuple, qu’on ne peut donc pas laisser dans les pattes du marché et de la propriété privée, d’accord? Sachant cela, devinez ce qu’ils ont nationalisé, les argentins? Les droits de transmission télévisée des matches de football, désormais gratuits! Bien joué, Diego, et rendez-vous à  Johannesburg!

¢ Un article (en anglais) à  lire impérativement avant votre prochaine mammographie de dépistage.

¢ John Pilger explique ici (en anglais) ce que signifie la privatisation de la Poste au Royaume-Uni – et bientôt en France, à  moins que…

 




Scopitone: Marie Laforêt « Que calor la vida »
(Cliquez sur l’image)

 




Vidéo: Torture made in USA

A Guantanamo comme en Irak ou en Afghanistan, l’administration Bush a institutionnalisé la torture. Ses juristes ont tout fait pour s’exonérer des conventions de Genève et du droit de la guerre. Tel est l’objet de l’enquête exclusive de la journaliste Marie-Monique Robin, un documentaire de 85 minutes que vous auriez dà» voir à  la télé, mais que vous pouvez (devez) voir aujourd’hui sur votre écran grâce aux efforts conjugués de Mediapart, ACAT-France, Amnesty International et Human Rights Watch. Cliquez sur l’image ci-dessus – pour avoir un affichage plein écran comme à  la télé, cliquez sur le carré en bas à  droite du lecteur.

 




Edith Piaf: ça ira
(Cliquez sur l’image)

« Si Versailles m’était conté » est un film royaliste de ce vieux pétainiste de Sacha Guitry, qui souhaite attiser notre admiration pour le Roi Soleil et notre compassion pour Marie Antoinette. Il contient cependant une séquence dont tous les révolutionnaires se souviennent: quand Edith Piaf, à  la tête de la populace, lance le « ça ira ».

 




Le saviez-vous?

¢ L’image ci-dessus est une des illustrations (les filles de Loth) du Livre de la Genèse illustré. Illustré, dans ses 50 chapitres, par… Robert Crumb lui-même. Après Fritz le chat et Mr Natural, la Bible. A cette occasion, Wikipedia m’a fait découvrir un poème que je ne connaissais pas, intitulé « Les filles de Loth« . Ce poème est censé être d’Alfred de Musset, et avoir été composé dans des circonstances fort spéciales, voyez ce qu’en dit Wikipedia.

¢ Si vous voulez savoir comment la finance tue l’économie en contraignant à  la faillite des entreprises saines et viables, j’ai trouvé deux exemples clairs et développés: le cas de Carrefour, bien expliqué (en français) sur le blog d’Arnaud Parienty, et le cas des matelas Simmons, exposé (en anglais) par le New York Times.

¢ Zachary, six ans, était tout fier d’être devenu louveteau. Son outil de campeur qui fait en même temps cuiller, fourchette et couteau lui plaisait tellement qu’il l’a apporté à  la cantine. Mais il était à  l’école à  Newark, Delaware (USA): tolérance zéro sur les armes à  l’école, conseil de discipline, exclusion. Il risque maintenant de passer 45 jours dans un centre pour jeunes délinquants du secteur.

¢ Sur Internet, en France comme en Chine, nous sommes tous fliqués, contrôlés, enregistrés, censurés, surveillés, etc, puisque nous y consentons. Si cependant vous souhaitez tenir un blog public sans que votre patron / Sarkozy / votre femme / vos parents / le Bureau Politique / la police etc. puisse vous retrouver automatiquement par programme, c’est possible. C’est expliqué ici. Il faut installer Firefox et des logiciels de proxy. C’est lourd, mais ça marche – du moins pour la recherche automatique par programme (car si Big Brother décide de payer des gens pour vous tracer, il y parviendra toujours, simplement ce sera plus cher).

 




Scopitone: Procol Harum « A whiter shade of pale »
(Cliquez sur l’image)

 




Paul Craig Roberts – Octobre 2009

Pour en savoir plus sur Paul Craig Roberts, Chevalier de la Légion d’Honneur qui fut secrétaire adjoint au Trésor au sein de l’administration Reagan, consultez les éditions précédentes de ce webzine. J’ai rassemblé ici ses papiers d’octobre 2009 en normalisant leur présentation et en intégrant la traduction française (« VF »).

¢ Un prix de la paix décerné à  un va-t-en guerre (VF), critique l’attribution à  Obama du Nobel de la Paix.

¢ Dans Les criminels de guerre sont devenus arbitres de la loi (VF), Paul commente l’introduction dans le droit américain, commandée par le lobby pro-israà«lien, du « crime de haine »: « Il est antisémite de critiquer Israà«l. L’antisémitisme est un crime de haine. Critiquer Israà«l est donc un crime de haine. »

¢ Dans Les riches ont volé l’économie (VF), on peut voir comment, aux USA, le peuple ne joue aucun rôle dans le système politique. Par le financement des campagnes électorales, quelques gros lobbys détiennent entièrement le pouvoir politique. Ils ont utilisé ce monopole sur le pouvoir politique pour s’emparer directement de l’ensemble des ressources de l’économie américaine, qui n’est plus désormais qu’une vache à  lait pour super-riches.

¢ Dans Les à‰tats-Unis dans la liste des à‰tats en faillite (VF), Paul Craig montre d’abord en quoi les USA ont toutes les caractéristiques d’un Etat en faillite, tel que l’Islande ou le Zimbabwe. Sa conclusion est terrible: « Dans tout à‰tat en faillite, la plus grande menace pour la population vient du gouvernement et de la police. C’est indubitablement la situation actuelle aux à‰tats-Unis. Les citoyens n’ont pas d’ennemi plus grand que leur propre gouvernement. Washington est contrôlé par des groupes d’intérêt qui s’enrichissent aux dépens du peuple. Le un pour cent qui inclut les super-riches se moque et dit « s’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche. » ».

¢ àŠtes-vous prêt pour la prochaine crise ? (VF) développe et complète le papier précédent. D’une part, « l’un des signes révélateurs de la faillite d’un à‰tat, c’est que les escrocs sont à  l’intérieur du gouvernement ». D’autre part, les USA détiennent les records en matière d’inégalité sociale. Finalement, de la même façon qu’on dit que la Birmanie ou le Maroc sont des « narco-Etats » contrôlés par des barons de la drogue, il faut dire que les USA sont un « banco-Etat » contrôlé par des barons de la finance, ce qui est bien pire.

 




Scopitone: Richard Anthony « Itsy bitsy petit bikini »
(Cliquez sur l’image)

 



Ne les oublions pas


¢ Salah Hamouri, détenu par un Etat policier depuis le 13 mars 2005.

¢ Mumia Abu-Jamal, détenu par un Etat policier depuis le 9 décembre 1981.

¢ Philippe Widdershoven, suicidé.
 


 
 
 
 
 




Webzine No 17 du 17 octobre 2009

Au sommaire : Les Zombeatles, d’autres sons de cloche pour l’actu, Armstrong-Nougaro-Maurane, des infos dont il vaut mieux rire, un cours de logique, un questionnement métaphysique, et les propos d’un philosophe laïc.

NDLR : toutes ces informations ont été collectées sur la toile. Seule la présentation est de notre fait.



Webzine No 17 – 17 octobre 2009









Webzine No 17 – 17 octobre 2009



A Hard Day’s Night of the Living Dead

Wall Street était morte. Ses principales firmes avaient fait faillite. C’est alors qu’une transfusion massive de milliards de dollars de sang frais puisés dans le portefeuille du contribuable vint redonner de la vie aux cadavres. L’économie est passée entièrement sous la coupe des banques zombies. Le pouvoir est plus que jamais entre les mains des morts-vivants et des vampires de la finance. Les Beatles sont devenus les Zombeatles (cliquez sur l’image).

 




Actualité : d’autres sons de cloche

¢ Vidéo: une journaliste apprend son métier auprès de Hugo Chavez, le 27 Septembre 2009, lors de sa conférence de presse après l’assemblée générale de l’ONU.

¢ Vidéo: Etre chrétien, ça veut dire quelque chose, à  Caracas.

¢ Mais à  Paris, la Catho touche le fond de l’abjection.

¢ Les lecteurs de ce webzine savent déjà  que, sous Sarkozy, la gauche est au gouvernement. Ils ne seront donc pas étonnés d’apprendre que ce même Sarkozy, suite à  la loi Bachelot, vient de confier à  la gauche un bon nombre des postes de « préfigurateurs » de direction des Agences Régionales de la Santé (les « préfectures de la santé ») – à  commencer bien entendu par Claude Evin, ancien ministre socialiste de la santé.

¢ Propagande et guerre des mots: si on veut faire libérer le soldat Shalit, il faut commencer par dire ce qu’il est, un prisonnier de guerre, et non la victime d’un enlèvement, d’un kidnapping ou d’une prise d’otages.

¢ Sur la santé et la crise aux USA, James Kenneth Galbraith développe un point de vue original, prenant en gros le Danemark comme exemple.

¢ Tu peux déjà  consulter ton calendrier paysan suisse 2010, version féminine ou version masculine.

¢ Vous avez besoin d’une baby-sitter, d’accord, mais vous n’allez tout de même pas embaucher une musulmane ou un athée. Restons bien au chaud entre nous dans notre secte catho, soigneusement coupés du monde, abrités par la discrimination à  l’embauche. Voilà  ce que nous propose, en toute illégalité, le site Nounou Catho. Merci à  Alain pour le signalement.

¢ Il y a trois vidéos sous-titrées en français, et ça prend une heure en tout à  regarder. mais c’est réellement passionnant, j’ai appris plein de choses. C’est l’intervention de Hugo Chavez à  la tribune de l’ONU le 24 septembre 2009.

 




Clique sur l’image pour écouter Armstrong-Nougaro

version féminine (Maurane) ou masculine (Nougaro)

 




Le saviez-vous?

¢ Une nouvelle campagne anti-tabac est lancée auprès des adolescents.

¢ Le prix Nobel d’économie n’existe pas. Le prix Nobel d’astrologie non plus.

¢ Le pire conducteur d’Irlande est un immigré polonais.

¢ Selon un récent sondage Sofres, 61% des lycéens de 16-17 ans ont déjà  reçu au moins un appel qui a fait sonner leur portable pendant un cours, 58% ont déjà  utilisé leur portable pendant un cours, 61% ont déjà  pris le portable d’un camarade pour regarder ses messages, ses photos, ou ses vidéos à  sa place, 53% ont déjà  pris des photos ou filmé des copains / copines sans les prévenir.

¢ Je connaissais la réfection d’hymen avant mariage avec un dinosaure, mais je croyais que c’était tout ce qui existait en matière de chirurgie esthétique sexuelle féminine. C’était mal connaître les lois du marché: vaginoplastie (resserrement du vagin), labioplastie et nymphoplastie (redessin des grandes et petites lèvres), dégagement du clitoris, lifting du pubis, tout ça se pratique, se vend et s’achète. Si vous voulez en savoir plus en matière de folie américaine, cherchez vous-même dans Google. Les québécoises, elles, gardent raison à  ce sujet, semble-t-il.

 




Le cours de logique

Cliquez sur l’image pour avoir le cours en vidéo.
Cliquez ici pour le dossier (textes et schémas).

 




Métaphysique: nécessité, déterminisme, fatalisme.
L’exemple de la confiture (cliquez sur l’image).

 




Jean-Michel Muglioni, un philosophe laïc

Jean-Michel Muglioni, qui fut prof de philo dans la khagne de Louis-Le-Grand jusqu’en 2007, est le digne fils de Jacques Muglioni, éminent doyen de l’Inspection Générale de philosophie de 1971 à  1983. Il s’est illustré dans la même veine, la philosophie française laïque, radicale et républicaine dont le représentant le plus connu est Alain. Il s’agit d’une authentique pensée rigoureuse, exigeante et critique, qui fonde une pratique de la philosophie valide pour toutes les croyances et toutes les incroyances: la laïcité n’est pas une simple attitude pratique de tolérance, c’est une exigence intellectuelle et politique majeure.

On trouvera ci-dessous, repérés par leur titre, et reformatés par mes soins pour l’impression, une liste des textes qu’il a publiés sur le site de Catherine Kintzler. Il y a de la matière. Vous pouvez tout lire à  la suite, mais je recommande plutôt d’en lire deux ou trois chaque jour, comme on fait pour les Propos d’Alain.

¢ Sur un mot révélateur de Laurence Parisot.

¢ Le droit des riches.

¢ Réflexions d’un sondé sur le despotisme démocratique.

¢ La haine des institutions.

¢ Droite et gauche: ordre et progrès ?.

¢ Vivons sans espérer !.

¢ L’image et l’émotion.

¢ Pourquoi s’attaquer aux stoïciens ?

¢ « Vu à  la télé » ou la loi du nombre.

¢ L’asphyxie sonore.

¢ La critique est-elle un sacrilège et la caricature un blasphème ?.

¢ Vous avez dit « communisme néoplatonicien » ?.

¢ De quel côté du mur sommes-nous tombés ?.

¢ Justice et croissance.

¢ La psychologie ou la loi.

¢ L’économie est-elle folle par nature ?.

¢ Pouvoir et opinion.

¢ Sur les concours de recrutement.

¢ La laïcité et les « valeurs » (I, II et III).

¢ Justice et violence.

¢ Maîtrise et servitude : Sardanapale et son peuple.

¢ L’éducation par l’instruction.

 




Charlie Winston – Like a Hobo
(Cliquez sur l’image)

 



Ne les oublions pas


¢ Salah Hamouri, détenu par un Etat policier depuis le 13 mars 2005.

¢ Mumia Abu-Jamal, détenu par un Etat policier depuis le 9 décembre 1981.

¢ Philippe Widdershoven, suicidé.
 


 
 
 
 
 




Webzine No 16 – 8 octobre 2009

Au sommaire : Choyez votre chien, changez votre mode de vie, d’autres sons de cloche pour l’actu, quatre scopitones, une note sur le journalisme, des infos dont il vaut mieux rire, et un paquet de billets de Paul Craig.

NDLR : toutes ces informations ont été collectées sur la toile. Seule la présentation est de notre fait.



Webzine No 16 – 8 octobre 2009









Webzine No 16 – 8 octobre 2009



Cliquez sur l’image (sans commentaire)

 




Oui, il faut changer notre mode de vie

J’ai longtemps cru que cette injonction de changer son mode de vie pour sauver la planète, adressée au consommateur lambda, était du bidon, juste un moyen de nous culpabiliser en dédouanant les vrais coupables. C’est faux. Notre mode de vie et de consommation est bel et bien responsable, et nous pouvons le changer. Par exemple:

¢ Ton 118 WallyPower consomme 3100 litres aux 100 kilomètres, tu peux faire moins.

¢ Tu peux parfaitement continuer à  maintenir ta piscine à  la température de baignade nuit et jour toute l’année, dans ta villa au bord de la Tamise, mais tu n’es pas forcé de dépenser 3300 € de fuel par mois pour ça: installe une pompe à  chaleur pour piscine!

C’est vrai, l’essentiel de la pollution se fait dans la production et non dans la consommation. Il faut aussi rappeler régulièrement qui est le plus gros pollueur de la planète (précisions ici). Mais, cet article l’explique bien, la consommation y contribue aussi, il faut le reconnaître: la consommation des riches.

 




Scopitone: Serge Gainsbourg « La chanson de Prévert »



 




Actualité : d’autres sons de cloche

¢ Marek Edelman était un des commandants de l’insurrection du ghetto de Varsovie. Il vient de mourir, et la guimauve médiatique a coulé. Avec l’absence d’Edelman dans le film de Lanzmann « Shoah », cela fait un destin médiatique assez écoeurant. J’ai cependant réussi à  retrouver un texte convenable à  son sujet, ici. Edelman, c’était avant tout un projet politique pour les juifs d’Europe, le projet qui aurait dà» gagner, celui qui aurait gagné si le projet de Hitler et des sionistes n’avait pas tout détruit: ce projet s’appelait le Bund.

¢ Un haut représentant de l’ONU congédié pour ses critiques de la fraude électorale en Afghanistan. Prière de ne pas comparer avec l’Iran.

¢ Si les discussions sur les centrifugeuses iraniennes vous donnent mal au crâne, voici les explications d’un journaliste. Au Figaro, le vrai travail journalistique existe encore – dans les blogs!

¢ Des médecins et des psychologues américains ont pris part aux tortures de prisonniers par la CIA. Résumé en français, source en anglais, et rapport complet en PDF.

 




Scopitone: Nancy Holloway « Good Lovin »



 




Note sur les journaux et le journalisme

Lors de notre dernière beuverie conversation, Gilbert et moi sommes tombés d’accord pour dire qu’en matière de presse quotidienne, il ne restait plus qu’un seul journal, o๠les lecteurs peuvent trouver de l’information (et non du bidonnage, du matraquage ou du commentaire): à  savoir le Parisien. Eh bien, c’est fini, comme le montrent la lettre de démission de Noà«l Couedel adressée aux rédactions du groupe Amaury du 28 septembre et la motion unanime de l’assemblée générale des journalistes.

Les journaux ne sont pas « en danger », ils ne sont pas « menacés de mort »: ils sont morts, c’est fait. Internet n’y est pour rien, le quotidien-papier s’est déjà  suicidé: au lieu de vendre un journal à  ses lecteurs, il a choisi de vendre ses lecteurs à  ses annonceurs, exactement comme TF1 vend du temps de cerveau disponible à  Coca-Cola. Le journal est devenu une marque. Evidemment, il suffit qu’un jour Coca-Cola trouve un meilleur support publicitaire, et c’est l’enterrement.

Le journalisme existe pourtant toujours, voyez par exemple:

¢ Denis Robert, le seul travail sérieux de l’affaire Clearstream.

¢ Roberto Saviano

¢ John Pilger

¢ Edwin Black. Lisez bien ce résumé de son oeuvre par Wikipedia, même si c’est en anglais: je suis certain que vous allez apprendre des choses que vous ne saviez pas.

Cela dit, quand je fais le tour de la presse-papier à  laquelle je suis abonné, il y a encore un journal o๠je trouve de vraies informations, un journal qui dépend de ses lecteurs et n’est pas un simple support publicitaire: c’est le Monde Diplomatique, le Diplo, un mensuel. Serge Halimi nous explique ici pourquoi. Mais, pour continuer à  dépendre de nous, le Diplo a besoin d’un peu plus d’argent: alors, adhérez aux « Amis du Diplo« , abonnez-vous, abonnez vos dentistes, vos mamans, vos enfants, vos amants, vos maïtresses. En plus, le Diplo a réussi à  entrer dans la combine-Coluche, celle qui permet de déduire du montant de votre impôt 66% des dons faits au journal. Imprimez ce PDF, et versez-leur un bon paquet, c’est le percepteur qui paie.

 




Scopitone: Juliette Greco « Jolie Môme »



 




Mieux vaut en rire

¢ Avant de cambrioler ou de bombarder, visitez avec Google Earth.

¢ Too big to fail, ou bien too big to…?

¢ La Commission européenne vient d’étendre à  20 pays la liste des Etats visés par une procédure de déficit budgétaire excessif. 20 Etats sur les 27, autant dire que les critères de Maastricht sont morts et enterrés. Mais il ne faut pas le dire: le Luxembourg tient bon!

¢ Combien y a-t-il de membres d’Al Qaïda présent en Afghanistan ? Eh bien, 100, au grand maximum. Et combien de soldats américains ? Eh bien, 58 000 militaires et 74 000 mercenaires sous contrat, et le général McChrystal veut en rajouter 40 000.

¢ Chômeur ? Faites-vous embaucher comme recruteur de donateurs pour une ONG. Le boulot consiste à  persuader votre famille et vos copains de souscrire à  un prélèvement automatique mensuel pour une organisation humanitaire. Il faut que le total de ces prélèvements mensuels finance votre propre salaire ainsi que le fonctionnement de l’ONG en question. Il n’est pas nécessaire que les pauvres touchent quelque chose.

 




Jacques Brel « Vesoul »



 




Paul Craig Roberts – Septembre 2009

Pour en savoir plus sur Paul Craig Roberts, Chevalier de la Légion d’Honneur qui fut secrétaire adjoint au Trésor au sein de l’administration Reagan, consultez les éditions précédentes de ce webzine. J’ai rassemblé ici ses papiers de septembre 2009 en normalisant leur présentation et en intégrant la traduction française (« VF ») quand j’en ai trouvé une.

¢ Pourquoi pas des sanctions contre Israà«l ? (VF), demande à  juste titre le billet du 30 Aoà»t.

¢ L’hypocrisie étasunienne étonne le monde (VF), montre avec toute l’ingénuité nécessaire le billet du 6 Septembre.

¢ L’Europe en prend pour son grade, dans le billet du 10 Septembre. Elle devrait parler de sa propre voix au lieu de se comporter en vassale. « Le courage pour l’éthique », tel était le sujet de la conférence tenue en Autriche…

¢ Le billet du 13 Septembre mérite une attention particulière. Il porte sur la réforme de la Sécurité Sociale aux USA, qui est la question de classe sur laquelle va se jouer la présidence Obama. La lucidité de Paul Craig, homme de droite, reaganien, lui fait proclamer que « la seule façon de réduire le coà»t de la santé est de la soustraire au profit et à  la bureaucratie » (The only way to reduce the cost of health care is to take the profit and paperwork out of health care), c’est à  dire de nationaliser la sécurité sociale – la preuve est faite aux USA qu’en matière de santé, le marché, ça ne marche pas, point final. Du coup, le ridicule du projet du sénateur Max Baucus (auquel Obama semble se rallier pour le moment), qui consiste à  obliger tout le monde à  souscrire à  une assurance santé, saute aux yeux: cela revient à  « résoudre le problème des sans-logis en obligeant les SDF à  acheter une maison ».

¢ Le billet du 14 Septembre (VF) pose une question philosophique: pourquoi la propagande l’emporte-t-elle sur la vérité ? Pourquoi des millions de gens continuent-ils à  croire que Saddam Hussein était derrière le 11 Septembre, alors qu’il est établi que c’était un mensonge ? L’article apporte à  mon sens 90% de la réponse: « l’adhérence à  des convictions, même injustifiées, est un pilier de la cohésion et de la stabilité sociale ». Mes croyances ne définissent pas mon opinion, elles définissent à  quel groupe j’appartiens. Le 11 Septembre était une agression contre le peuple américain, et pas seulement contre son gouvernement ou son armée. La réaction à  cette agression ne peut être qu’une affirmation immédiate de solidarité patriotique, donc de solidarité avec le gouvernement. Croire la version officielle du 11 Septembre, c’est simplement s’affirmer comme patriote américain, se ranger dans ce camp-là . Voilà  pourquoi les militants de la gauche américaine (« ces gens que je connais, qui ne croient rien de tout ce que raconte le gouvernement, sauf sur le 11 Septembre ») ont tant de mal à  participer au mouvement pour la vérité sur le 11 Septembre: il est normal qu’ils aient très peur d’être stigmatisés comme sympathisants des terroristes, car ils sont américains et patriotes et ils le montrent. Ils ont une excuse – mais les pantins des medias et de la politique en Europe, qui ne sont pas censés être des patriotes américains, n’en ont aucune.

¢ L’économie aussi est un mensonge (VF), nous montre le billet du 24 Septembre, très concret dans ses exemples.

¢ Encore plus de mensonges et de bidonnages (VF), nous montre le billet du 25 Septembre, à  propos du G20 et des campagnes contre Ahmadinedjad. Les mensonges sur l’Iran sont détaillés dans le billet du 28 Septembre.

¢ La tyrannie des bonnes intentions, titre d’un livre de Paul Craig, est en train de transformer le FBI en une sorte de Gestapo, nous dit le billet du 4 octobre. Chez nous, songez à  Tarnac ou à  Julien Dray pour voir à  l’oeuvre les mêmes mécanismes.

¢ Si Marx et Lénine étaient vivants, ils seraient les meilleurs candidats pour le prix Nobel d’économie…

 



Ne les oublions pas


¢ Salah Hamouri, détenu par un Etat policier depuis le 13 mars 2005.

¢ Mumia Abu-Jamal, détenu par un Etat policier depuis le 9 décembre 1981.

¢ Philippe Widdershoven, suicidé.
 


 
 
 
 
 




Webzine No 15 – 2 octobre 2009

¢

Au sommaire : Un dossier « texte et musique » sur un jazzman palestinien de langue hébraïque, d’autres sons de cloche pour l’actu, trois scopitones, et des infos dont il vaut mieux rire.

NDLR : toutes ces informations ont été collectées sur la toile. Seule la présentation est de notre fait.



Webzine No 15 – 2 octobre 2009









Webzine No 15 – 2 octobre 2009

 



Gilad Atzmon, le jazz comme résistance



Gilad Atzmon, un des plus grands jazzmen vivants, est un compositeur qui joue de tous les saxos (soprano, alto, tenor, baryton), mais aussi de la clarinette, du zurna et de la flà»te. Installé à  Londres en 1994, il y a fondé l’Orient House Ensemble, qui s’est produit dans le monde entier, avec Asaf Sirkis à  la batterie, Yaron Stavi à  la basse et Frank Harrison au piano. Au fil des ans, il a intégré différents styles dans sa musique: à  partir de Coltrane, de be-bop et de Moyen-Orient, il a produit un mélange très personnel d’une très grande puissance. La première piste de son CD « Exile », que vous êtes normalement en train d’entendre, en est la preuve.

Mais pour Gilad Atzmon, le jazz n’est pas une aventure technique, c’est une forme de résistance, comme il l’explique sur son site. Ces trois morceaux issus de sa participation aux concerts « Cultures de la résistance » en 2006 et 2007 devraient vous en convaincre. Tout en écoutant ces morceaux, vous allez pouvoir lire quelques textes passionnants de Gilad Atzmon (tous traduits en français).

Car, si j’ai eu envie de consacrer la moitié de ce webzine à  Gilad Atzmon, c’est que c’est un personnage extraordinaire. C’est un militant de la cause palestinienne, qui combat le colonialisme américain et s’oppose frontalement à  Israà«l. Sauf qu’il s’agit d’un « Palestinien parlant hébreu », comme il se définit lui-même. Il est né en 1963 en Israà«l dans une famille juive laïque et sioniste. Son grand père, un ancien terroriste, ancien officier supérieur de l’organisation terroriste de droite Irgoun, et qui croyait en une race juive, a eu une énorme influence sur le jeune Gilad, qui a participé à  la guerre au Liban dans l’armée israà«lienne. Qu’est-ce qui l’a fait basculer de l’autre côté? Eh bien, c’est… le jazz, qui l’a fait passer « de la musique à  l’éthique », comme l’explique ce texte.

Depuis 1994 o๠il s’est installé à  Londres pour y faire du jazz et de la philosophie, Gilad Atzmon a été l’auteur de plusieurs essais et romans dont ‘A Guide to the Perplexed’ (‘Le Guide des égarés’) et ‘My One and Only Love’. Vous trouverez ici une bonne quantité d’articles traduits en français, qui permettent de saisir un effort passionnant de critique, de dé-construction et de reconstruction de sa propre identité. Gilad Atzmon n’est pas seulement anti-israélien et anti-sioniste, il est aussi anti-juif, en ce sens que pour lui, l’idée même d’élection est à  la source de l’idée d’une race juive: « Si la compréhension religieuse juive du fait d’avoir été choisis est conçue comme un fardeau moral, par lequel les juifs se voient ordonner par Dieu d’être un modèle de comportement moral, l’interprétation juive laïque de l’élection se réduit à  une forme chauvine, banale, de suprématie racialement orientée », explique-t-il dans cet article sur « l’Expérience juive », qu’il faut vraiment prendre le temps de lire de près.

Il faut aussi vraiment prendre le temps de lire de près ce texte fouillé et approfondi, même s’il est long, une interview de 2005. L’effort de réflexion critique et autocritique, de déconstruction et de reconstruction de son identité, sans aucun tabou ni interdit de penser, y est absolument remarquable. Dans sa radicalité, après la critique du sionisme, cette réflexion va nécessairement en arriver à  s’en prendre au judaïsme en tant que tel, et à  l’Ancien Testament: c’est ce que fait cet article sur L’Ancien Testament et le génocide à  Gaza, qui relève les incitations au génocide contenues dans la Bible hébraïque. La synthèse finale (pour le moment) se trouvant dans ce texte de réponse au discours de Netanyahu à  l’ONU

Ces textes de Gilad Atzmon me font penser à  certains textes d’Althusser, o๠l’on voit tout ce que la philosophie, l’intelligence lucide et la réflexion consciente peuvent fournir comme armes pour se (re-)faire soi-même – et c’est énorme. Mais cela fait d’autant plus mal de voir les limites imposées par l’intervention de ce dont on n’est pas conscient. Comment est-il possible que Gilad Atzmon, dans ce texte sur Israà«l et l’Allemagne nazie, ne se rende pas compte qu’écrire qu' »Israà«l et le sionisme sont le Mal absolu », c’est adopter à  nouveau un point de vue religieux, simplement inversé, c’est encore partager l’idée de Bush de l’existence d’un « axe du Mal »? Une affirmation aussi simpliste et aussi sotte ne peut s’expliquer que par un immense amour déçu – déçu, mais toujours aussi fort, l’idéalisation est toujours présente (si j’y vois le mal absolu, c’est parce que j’y cherche le bien absolu). C’est toujours le grand-père de l’Irgoun qui parle, ici, à  l’évidence. Il faudra bien, un jour, faire la paix avec ce grand-père et son influence. La réflexion, l’écriture et l’action politique le permettront-elles? J’en doute. Mais il y a autre chose qui en sera peut-être capable, un jour: c’est la musique…

 




Scopitone: Claude Nougaro « Le jazz et la java »

 




Actualité : d’autres sons de cloche

¢ Une voiture électrique consomme en fait l’énergie primaire utilisée pour produire l’électricité. En France, c’est une voiture qui roule au nucléaire. Mais aux USA, en Chine, en Allemagne, c’est une voiture qui roule au charbon (le charbon étant dans ces pays la source de plus de 50% de la production d’électricité). Comme elle consomme ce charbon indirectement, elle émet finalement beaucoup plus de gaz carbonique qu’une voiture à  essence bien réglée.

¢ Catherine Lemorton, député socialiste, a vu quelques pratiques des lobbys pharmaceutiques.

¢ Le plus gros lobby des USA, à  savoir la Chambre de Commerce, est victime d’une scission, parce que, défendant les intérêts des entreprises charbonnières, elle s’oppose à  la législation sur le climat proposée par Obama. Les entreprises favorables à  cette législation, c’est le lobby nucléaire. Citoyens, soutenez votre lobby – c’est cela, la démocratie, aujourd’hui.

¢ Six gendarmes victimes de racisme ont réclamé une enquête.

¢ Savoir si l’économie repart ou non, ça n’est pas sorcier: si ça repart, alors 1/ on embauche, et le chômage baisse; et 2/ on emprunte, et le crédit augmente. Les chiffres du chômage, vous les connaissez. Pour le crédit, voici les chiffres officiels de l’Association francaise des sociétés financières (ASF).

¢ Un récent sondage d’un institut américain en Iran (en anglais ici, résumé en français ici), 83% des Iraniens considèrent Ahmadinejad comme leur président légitime. Bien d’autres réponses à  ce sondage sont instructives, sur ses auteurs bien sà»r (partisans de la main tendue d’Obama à  l’Iran), mais aussi sur les Iraniens.

¢ A écouter sur le site France-Info, « le vulgaire et le sacré« , un papier de Francis Bertin sur Polanski. Cliquez sur la flèche devant « Ecoutez le billet de Francis Bertin » pour l’entendre en entier.

¢ Intéressant entretien de l’Huma avec le sociologue Saïd Bouamama, qui présente son livre « les Classes et quartiers populaires. Paupérisation, ethnicisation et discrimination ».

¢ Une polémique sur les économistes, trois articles à  lire dans l’ordre, [1], [2], et [3]. A noter: le troisième article n’est pas paru dans « Le Monde », à  la différence des deux premiers. Et le premier n’a pu y paraître que parce qu’il reprenait un article de Francis Fukuyama. Et pourtant, sur le fond, il s’agit simplement du fait que le roi est nu.

C’est cependant Paul Jorion qui a le dernier mot: « C’est la « science » économique dans son ensemble qui s’est contentée d’être la voix de son maître. (…) Le salut viendra d’une autre science économique, dont aura été éjecté l’homo oeconomicus. (…) Les temps sont mà»rs pour une science économique o๠l’on appelle un chat, un chat, et o๠l’on se remette à  parler du capitalisme dans les termes qui lui conviennent : comme un système o๠le « capital » “ à  savoir l’argent qui manque là  o๠il est nécessaire pour produire et pour consommer “ se trouve concentré entre les mains de ses détenteurs : ceux que l’on appelle à  juste titre, les « capitalistes ». » Cette science-là  s’appelle « l’économie politique ».

 




Scopitone: Guy Marchand « La Passionata »

 




Mieux vaut en rire

¢ Votre voiture vous flique. Si vous avez bu un demi de bière (0,2g/l), elle refuse de démarrer.

¢ Les privilégiés vont perdre leurs dernières niches fiscales.

¢ A Liège, les belges trient soigneusement leurs ordures entre sacs bleus et sacs jaunes.

¢ Enfin un tire-bouchons qui marche (recommandé par Laurent Bourdin).

¢ Voici les 15 membres les plus corrompus du Congrès américain.

¢ Contre les suicides, France Télécom a trouvé la solution.

 




Scopitone: France Gall et Serge Gainsbourg « Les sucettes »

 



Ne les oublions pas


¢ Salah Hamouri, détenu par un Etat policier depuis le 13 mars 2005.

¢ Mumia Abu-Jamal, détenu par un Etat policier depuis le 9 décembre 1981.

¢ Philippe Widdershoven, suicidé.
 


 
 
 
 
 
 




Webzine No 14

Au sommaire : Ascenseur pour l’échafaud, d’autres sons de cloche pour l’actu, quatre clips du musée des scopitones, des infos dont il vaut mieux rire, Woodstock à  La Havane, et Istvan Meszaros, penseur marxiste.

NDLR : toutes ces informations ont été collectées sur la toile. Seule la présentation est de notre fait.



Webzine No 14 – 23 septembre 2009









Webzine No 14 – 23 septembre 2009

 



Allez, on va au cinéma

Quatre minutes de bonheur avec Miles Davis et Jeanne Moreau, ça se prépare. Tu poses le verre de bourbon à  côté de la souris et tu allumes ta gitane. Tu peux alors cliquer ici, et avoir accès à  deux séquences vidéo: la bande-annonce d’Ascenseur pour l’échafaud, qui se déguste avec une gorgée de bourbon – deux minutes de bonheur. Une autre bouffée de gitane, une autre gorgée de bourbon, et voici deux minutes de bonheur de plus: la séquence célèbre de la marche de Jeanne Moreau dans la ville, toujours au son de la trompette de Miles Davis.

Et maintenant, tu as envie de (re-)voir le film en entier ? Eh, reverse une rasade de bourbon dans le verre, cale-toi bien dans ton fauteuil, et clique ici. C’est parti… Il y a même un bonus après le film!

 




Actualité : d’autres sons de cloche

¢ Une analyse critique très pertinente du rapport de la commission Stiglitz sur les indices de mesure se trouve sur le site de la CGT. L’argument de départ est décisif: « La commission était composée uniquement d’experts ».

¢ Il faut s’attendre à  pire que des suicides, dit Christophe Dejours à  propos des suicides au travail (France-Télécom et autres). Et il sait de quoi il parle.

¢ La police scientifique, ça n’existe pas, les experts se trompent et maquillent. C’est scientifiquement prouvé, lisez bien ce papier, la somme d’arguments est impressionnante.

¢ Un militant communiste, c’est un « guerrier de la lutte des classes », qui organise les travailleurs, travaille à  dépasser le capitalisme et défendre le socialisme existant. Du moins, c’était ça avant, de nos jours ça n’a plus cours. Eh, est-ce bien si certain? Quand le capitalisme plonge dans la crise, l’autre son de cloche redevient audible. Par exemple, celui de Bob Crow, le « class warrior ».

¢ Sur la guerre contre le terrorisme, Jacques Baud, ancien membre des services secrets suisses, ne raconte pas la même chose ques les autres.

¢ Si vous vous intéressez aux événements réellement importants plutôt qu’à  la dernière flatulence verbale de Hortefeux ou au fond d’écran du site de Ségolène, alors vous devez, contrairement à  nos medias, vous informer sur le dernier congrès de l’AFL-CIO qui s’est tenu à  Pittsburgh du 13 au 17 septembre. Voici le meilleur compte-rendu que j’en ai trouvé (en anglais).

¢ On n’a pas lutté en vain pour le maintien du service public de La Poste. La privatisation de la Banque Postale, qui faisait tant saliver les requins, vient d’être bloquée par le gouvernement.

 



Le musée des scopitones

Il était une fois, il y a très très très longtemps, un pays o๠les présidents avaient de la culture et pas de talonnettes, o๠Guy Marchand avait des cheveux, o๠Gainsbarre se trimbalait la tronche de chou de Gainsbourg, et o๠il n’y avait pas d’Internet ni de téléphone portable. Quand on voulait écouter une chanson, on allait au café et on mettait deux thunes dans le bastringue. Ca allait, mais on était un peu malheureux, parce qu’on avait le son, mais pas l’image. Alors sont arrivées de toutes nouvelles machines avec le son et l’image: les scopitones.

De nos jours, les archéologues ont pu reconstituer pour internet certaines chansons de scopitone. En voici quatre, à  déguster avec un blanc limé en cliquant sur leur image:

Les Chaussettes Noires « Be Bop A Lula »

Juliette Greco « Jolie Mome »

Salvatore Adamo « Les filles du bord de mer »

Henri Salvador « Twist SNCF »

 




Mieux vaut en rire

¢ Ah, ces suédoises… Le premier film porno féministe (subventionné par des fonds publics) est sorti en Suède. Bien entendu, vous ne trouverez pas de lien pour du porno dans ce webzine, juste la dépêche AFP qui l’annonce. Mais l’AFP donne l’adresse du site de la documentariste…

¢ Les barons de la drogue du « Big Pharma » US ont bien avancé dans la la préparation de la nouvelle version du « Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders » (DSM version V). La pathologisation des réponses émotionnelles naturelles à  l’humiliation, la faim, l’insécurité économique, le racisme, le sexisme, le surmenage et l’isolement est à  peu près achevée. Les marchés sont créés, les profits sont maximisés, les oppositions et luttes sociales sont désarmées. Il reste pourtant un syndrome important non encore répertorié dans le DSM: le TDLM, ou « trouble dysphorique du lundi matin« .

¢ En Octobre 2006, la proportion des américains qui croyaient que l’administration Bush disait la vérité sur le 11 septembre 2001 était de… 16% !

¢ Didier Lombard, PDG de France Télécom, s’est suicidé.

¢ Comment faire pour sortir votre pays de la liste officielle des paradis fiscaux, sachant que pour ce faire, vous devez avoir signé des accord de coopération fiscale avec au moins 12 autres pays? C’est tout simple: signez des accords avec d’autres paradis fiscaux! Monaco vient de sortir de cette liste, grâce à  sa coopération avec le Liechtenstein (et réciproquement le Liechtenstein…). J’ai trouvé cette info, avec plein d’autres, dans le gros dossier qu’Oxfam France vient de sortir sur la question (PDF ici).

¢ Six coquilles à  trouver. C’est facile.

 



Woodstock à  La Havane?

Plus de 500 000 Cubains ont afflué sur la Place de la Révolution de La Havane, pour assister dimanche 20 septembre au « Concert pour la paix » (retransmis en direct en Europe, en Amérique latine et aux Etats-Unis) du chanteur colombien Juanes. Ce mot de « paix » avait mis en rage tout ce qui peut encore traîner du côté de Miami comme dinosaures attardés de la guerre froide (l’artiste y a reçu des menaces de mort et ses disques ont été brisés à  coups de marteaux). N’empêche, the times, they are changing: il y aura d’autres Woodstocks. En attendant, cliquez sur l’image du concert pour accéder à  une vidéo de « La camisa negra », un tube de Juanes.

 



Istvan Meszaros, penseur marxiste

Ca m’en a bouché un coin. Que le plus grand penseur politique marxiste vivant soit Istvan Meszaros, je pensais être un des seuls sur cette planète, avec le mouvement des Sans Terre brésilien, à  le savoir. Et voilà  qu’il reçoit un prix en Amérique Latine. Et qui lui décerne ce prix? Hugo Chavez! Mais o๠diable Chavez a-t-il lu Meszaros? Eh, en prison, bien sà»r!

Vous trouverez ci-dessous quatre textes que j’ai pu trouver sur le Web. Prenez le temps de les imprimer et de les lire, ils en valent la peine, et vous serez un peu plus dans le coup que la plupart des français: Meszaros, hongrois, rédige en anglais, et il est traduit en espagnol, mais rien de lui n’existe en français.

Le premier texte, un entretien (traduit en français) de 2006 avec l’hebdomadaire « Brasil de Fato » résume les thèses de Meszaros, de Lukacs et de… Marx sur le concept d’aliénation, concept que les marxistes français influencés par le structuralisme n’ont jamais pu prendre au sérieux.

Le second texte, un entretien (en anglais) de janvier 2009, développe la compréhension marxiste de la crise en cours, et la radicalité de cette compréhension: « La seule solution possible est de fonder la reproduction de la société sur la base des producteurs qui la contrôlent. C’est ce qu’a toujours signifié l’idée de socialisme ».

Le troisième texte, une conférence (en anglais) d’octobre 2008, polémique avec les naïfs et les travaillistes anglais qui veulent croire que, moyennant un peu de keynésianisme économique et de bonne volonté éthique pour rétablir la « confiance », une « reprise » ou une « relance » du capitalisme comme avant la crise serait possible. La falsification et l’imposture sont la normalité du capital, et son caractère destructeur est lié à  sa nature même. « C’est pourquoi Marx est plus pertinent aujourd’hui que jamais. Car seul un changement systémique radical peut offrir un espoir et une solution historiquement soutenables pour l’avenir. »

Le quatrième texte est un article en français de la brésilienne Maria Cristina Soares Paniago. Il est un peu technique et difficile, mais c’est parce qu’il s’attaque au coeur de la pensée de Meszaros: la distinction entre le capital et le capitalisme, la thèse de l’impératif absolu d’expansion (destructive) du capital et de l’impossibilité de le contrôler. A bà»cher de près.

 



Ne les oublions pas


¢ Salah Hamouri, détenu par un Etat policier depuis le 13 mars 2005.

¢ Mumia Abu-Jamal, détenu par un Etat policier depuis le 9 décembre 1981.

¢ Philippe Widdershoven, suicidé.
 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 




Webzine No 13

Au sommaire : Brel chante Jaurès, on visite le musée Vermeer, d’autres sons de cloche pour l’actu, Magritte et Nina Simone dans un film, quelques infos pour vos quiz, et les Rita Mitsouko qui dansent sur la mort.

NDLR : toutes ces informations ont été collectées sur la toile. Seule la présentation est de notre fait.



Webzine No 13 – 15 septembre 2009









Webzine No 13 – 15 septembre 2009

 



Pourquoi ont-ils tué Jaurès?

En cliquant sur l’image, vous pourrez entendre Jacques Brel expliquer pourquoi ils ont tué Jaurès. J’ai mis aussi la version de Zebda, quoiqu’elle ne m’enthousiasme guère. J’en profite pour glisser deux infos qu’on rappelle rarement sur Jaurès:

1/ C’était un prof de philo.

2/ Son assassin a été arrêté, jugé, reconnu auteur de l’assassinat, et… acquitté.

J’en profite aussi pour signaler une très bonne présentation de Brel (en anglais), sur le site trotskyste WSWS.

 



Visitez le musée Vermeer

Cliquez sur la perle de l’oreille: vous atterrissez au Musée Vermeer du Web. Vous y retrouvez la jeune fille à  la perle. Passez de nouveau le curseur de votre souris sur la perle, et regardez ce qui se passe. C’est ça, Internet! Cliquez sur « Complete catalogue », en haut de la page, et vous pourrez visiter tout le musée.

 




Actualité : d’autres sons de cloche

¢ Sur les primaires au PS, Mélenchon ne raconte pas la même chose que les autres.

¢ Sur la taxe carbone, Charles Hoareau ne raconte pas la même chose que les autres.

¢ Sur la taxe carbone, 66% des Français (75% chez les ouvriers) sont d’accord avec Hoareau.

¢ « The Onion » n’a pas exactement la même conception que les autres (Google Maps) de l’atlas. Cliquez ici pour accéder à  cet atlas. On se déplace comme dans Google Maps avec les flèches et les « + » et « – » pour le zoom, mais il faut cliquer sur les petits oignons verts pour avoir des infos intéressantes. Après la Grèce, je conseille de visiter la Roumanie.

¢ Un des avantages de la crise, c’est qu’elle nous a débarrassés de ces économistes qui racontaient tous la même chose (fausse). Après le tsunami, il ne reste plus guère que deux économistes francophones qui n’ont pas été emportés: Paul Jorion et Frédéric Lordon. Prenez le temps d’imprimer et de lire de près ce texte de Frédéric Lordon, qui est un bon résumé de son dernier livre. Paul Jorion tient un blog qui devient un centre intellectuel collectif important. Vous pouvez par exemple y lire ce texte pertinent sur la Vache Folle et la Finance Folle.

¢ Dans son livre « La réaction philosémite », dont il fait une bonne présentation ici, Ivan Segré montre que ces intellectuels-roquets qui traitent d’antisémite tout ce qui passe (Alexandre Adler, Alain Finkielkraut et les autres) ne sont pas, comme on le dit trop souvent, le signe d’un repli communautaire juif: « en guise de défense des Juifs, ces idéologues nous proposent une défense de l’Occident, c’est-à -dire rien moins que la défense des Blancs ».

 



Magritte, Nina Simone et Thomas Crown

Cliquez sur l’image, et vous allez faire un coup triple avec cette séquence vidéo:

1/ vous (re-)voyez une magnifique séquence du film « Thomas Crown ». Attention, il s’agit du film américain réalisé par John McTiernan, sorti en 1999, lequel est un remake de « L’affaire Thomas Crown », film de Norman Jewison sorti en 1968.

Thomas Crown, homme d’affaires richissime, vole un tableau de Monet dans le Moma de New York. Une chasseuse de prime, Catherine Banning, est chargée de retrouver le voleur du tableau. Elle suspecte immédiatement Thomas Crown, et aussitôt un jeu de séduction commence entre eux sur fond d’enquête.

2/ vous écoutez « Sinnerman », chanté par Nina Simone, extrait de son album de 1966 « Pastel Blues ».

3/ vous rendez un nouvel hommage à  René Magritte.

 




Le saviez-vous ?

¢ 999 espèces vivantes sur 1000 sont disparues.

¢ La libération « pour raisons humanitaires » du Lybien condamné pour l’attentat de Lockerbie a provoqué l’indignation officielle de Gordon Brown, Barack Obama, et de la machine médiatique. Ils savaient pourtant parfaitement tous que ce Lybien est innocent de l’attentat, ce qui allait être prouvé par le procès en appel – procès auquel il a renoncé en échange de sa libération immédiate. Tout cela est montré et prouvé dans cet article de John Pilger, lequel est sans doute le plus grand journaliste vivant. Le commentaire de William Blum (traduit ici) mérite aussi la lecture, d’autant qu’il aborde quelques autres points.

¢ Quelle heure est-il ?

¢ « Création », un film anglais sur Darwin et l’origine des espèces, vient de sortir et est diffusé dans tout le monde anglophone, sauf aux USA, o๠il n’a pas trouvé de distributeur, le darwinisme y étant « trop controversé ».

¢ Il y a des femmes matadors

¢ Combien coà»tent les guerres en cours en Irak et Afghanistan ?

 



Rita Mitsouko – Marcia Baila

En cliquant sur l’image, vous pourrez entendre ce qui est bel et bien une chanson sur la mort. Une véritable esthétique de la mort est une chose rare, la reprise de l’imagerie mexicaine le permet ici.

 



Ne les oublions pas


¢ Salah Hamouri, détenu par un Etat policier depuis le 13 mars 2005.

¢ Mumia Abu-Jamal, détenu par un Etat policier depuis le 9 décembre 1981.

¢ Philippe Widdershoven, suicidé.
 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 




Webzine No 12

Au sommaire : la crise est finie, les femmes de Miss-Tic, d’autres sons de cloche, une mini-galerie d’images, des questions sur les femmes, quelques infos pour vos quiz, Fairouz chante Jerusalem, et les billets de Paul Craig.

NDLR : toutes ces informations ont été collectées sur la toile. Seule la présentation est de notre fait.



Webzine No 12 – 28 aoà»t 2009









Webzine No 12 – 28 aoà»t 2009

 



La crise est finie!

 


La crise était déjà  finie en 1934, dans ce film de Siodmak avec Albert Préjean et Danielle Darrieux, nous rappelle une postière abonnée de ce webzine (merci, Bernadette!).

 



Les pochoirs de Miss-Tic

Cliquez sur l’image pour accéder à  une des plus belles expositions que le web nous présente. Miss-Tic, la reine du pochoir, est l’icône de ce qui se fait de mieux au monde en matière de femmes, à  savoir… les parisiennes, eh oui. Provinciales, quand vous aurez fait le tour de l’expo sur le web, vous serez évidemment scotchées sur la rubrique « Produits dérivés ». Descendez jusqu’à  « Espaces de vente », et vous vous rendrez compte qu’elle a sa boutique, à  Paris bien sà»r, dans le XIIIe, en plein coeur de la Butte-aux-Cailles. Et si vraiment vous ne pouvez pas quitter Montauban, il y a son email.

Bon sang de bois, comment pouvez-vous encore fournir à  vos gosses ces trousses et classeurs atroces affublés de logos américains ringards, alors que Paris vous propose ça et ça?

 




Actualité : d’autres sons de cloche

¢ Quand mon mari est devenu une femme, j’ai réalisé que j’étais sexiste.

¢ Etant sans abri, vous n’avez jamais reçu la convocation au tribunal pour juger l’infraction que vous aviez commise en dormant sur un trottoir. Cette absence étant un délit, quand on vous trouve dans un refuge pour sans-abris, vous êtes bon pour la prison. Boire, manger, aller aux toilettes, mendier, tout cela viole des interdits et mène à  la case prison, quand on est indigent. C’est un crime d’être pauvre, voilà  tout.

¢ Selon Noam Chomsky, la différence principale entre la crise des années 30 et la nôtre, c’est que dans les années 30, le sentiment d’espoir était présent.

¢ Un petit matin de janvier, dans un couloir du métro de Washington, un homme joue du violon. Il joue six pièces de Bach extrêmement difficiles, sur un violon valant 3,5 millions de dollars. C’est Joshua Bell, un des plus grands violonistes du monde. L’avant-veille, il faisait salle comble dans un concert à  100 dollars la place. La suite ici.

¢ J’ai réussi à  trouver une information de bon sens, détachée des campagnes médiatiques et des pressions des lobbys, sur la grippe A-H1N1. C’est ici, sur le blogue du Dr Marc Zaffran. Lisez ce texte, et prenez vos décisions sereinement.

¢ Depuis que son état de santé l’a contraint à  se retirer de la politique active, Fidel Castro publie régulièrement ses « réflexions du compaà±ero Fidel », billets toujours empreints de bon sens, d’une authentique culture historique, et d’un vrai point de vue philosophique. Parmi les plus récentes, ses réflexions sur l’Empire et les robots méritent une lecture attentive.

¢ Un bon résumé de la situation en Afghanistan après les élections du 20 aoà»t sur ce blog de Mediapart.

 



Petite galerie d’images

Michael Jackson avait un ancêtre égyptien.


Votre chat regarde du porno sur le Net.


Toilette de l’artiste avant le tournage du porno.


Une usine à  salades au Japon, sans terre ni soleil.
Installable dans n’importe quel F3 de centre-ville.

 




Questions

D’un point de vue scientifique rationnel (darwinien), la sexualité féminine est source de quantité de questions sans réponse:

¢ la menstruation. Les femmes sont le mammifère chez qui, de très loin, ces saignements sont les plus abondants. On ne sait pas quel avantage reproductif cela peut induire.

¢ le développement des seins même en l’absence de toute lactation. Là  aussi les femmes détiennent le record parmi les mammifères, et là  non plus on ne voit pas quel avantage reproductif cela peut induire.

¢ chez tous les primates, le moment de la fertilité, l’ovulation, est parfaitement visible. Chez les femmes, c’est bien caché, même pour les femmes elles-mêmes, et même au 21e siècle, il est bien difficile de déterminer une chose aussi basique que les périodes de fertilité féminine. Ce n’est vraiment pas un avantage reproductif!

¢ la fonction reproductive de l’orgasme masculin est facile à  trouver (éjaculation et reproduction). Mais l’orgasme féminin? Les femmes qui ignorent l’orgasme se reproduisent ni mieux ni plus mal que celles qui le connaissent (et ne parlons pas de la durée et de l’intensité de l’orgasme féminin comparé à  celui des hommes).

¢ le plus énigmatique est sans doute la ménopause: la cessation forcée de la fertilité est une stratégie perdante dans le jeu darwinien, qui récompense le succès reproductif. On n’a trouvé jusqu’à  présent qu’une seule espèce vivante, la baleine pilote (Globicephala macrorhynchus), pour partager ce handicap avec homo sapiens. Et c’est une espèce protégée.

 




Le saviez-vous ?

¢ Le produit national brut (PNB, anglais GDP) est censé mesurer la richesse globale produite par un pays en un an (« GDP« ). Si on divise ce chiffre par le nombre d’habitants, on obtient la richesse moyenne annuelle produite par les habitants de ce pays (« GDP per capita« ). Si maintenant on divise cette richesse moyenne produite par le nombre d’heures travaillées en moyenne dans l’année, ce qu’on obtient est la productivité moyenne de l’heure de travail des habitants de ce pays. On peut donc faire un classement, et trouver quel est le peuple le plus productif au monde. L’Union des Banques Suisses a fait le calcul, et le résultat est publié par le Business Insider. A vous de trouver, en cliquant ici, quel est ce peuple – qui est aussi le peuple qui travaille le moins d’heures au monde…

¢ A l’unanimité, le prix international Ubu 2009 a été décerné à  la mairie de Morlaix. Une solide grille verte de plus de deux mètres de haut, agrémentée d’un écriteau « Accès interdit au public » a été installée, sur ordre de Mme le Maire, autour d’un arbre en plein centre-ville.

¢ Jusqu’au 17 aoà»t 2009, il était légal, aux USA, d’exécuter un innocent. Ca ne l’est plus, semble-t-il.

¢ Un homme a bien le droit de battre sa femme, telle est l’opinion de 68% des femmes algériennes – et de pas mal d’autres sur la planète.

¢ La voiture piégée, c’est « le bombardier du pauvre« , nous montre un ouvrage de synthèse sur cette arme dans l’histoire. Anarchistes, sionistes, école pour islamistes de la CIA, tout le monde l’a utilisée, et elle a toujours un bel avenir devant elle.

¢ Bien entendu, le FBI a été accusé d’antisémitisme après son coup de filet dans le New Jersey, impliquant une quarantaine d’élus locaux et cinq rabbins. Il n’empêche que cela a révélé l’existence d’un réseau mondial de trafic d’organes, dont la plaque tournante est en Israà«l. Le gouvernement israélien est impliqué, ainsi que de grands hopitaux américains, montre l’article du blog Cannonfire (la version originale en anglais contient tous les liens, la traduction française est correcte mais supprime les liens). On sait tout cela grâce au travail acharné d’une personne, Nancy Scheperd-Hughes de l’université Berkeley de Californie. Par ailleurs, il semble que la Chine aussi se mette à  lutter contre le trafic d’organes. Il n’est que temps.

 




Fairouz – El Qods Jérusalem

Cliquez sur l’image pour écouter une magnifique chanson de résistance sur Jérusalem (El Qods), par l’immense chanteuse libanaise Fairouz.

 




Paul Craig Roberts – Aoà»t 2009

Pour en savoir plus sur Paul Craig Roberts, qui fut secrétaire adjoint au Trésor au sein de l’administration Reagan, consultez les éditions précédentes de ce webzine. J’ai rassemblé ici ses papiers d’aoà»t 2009 en normalisant leur présentation et en intégrant la traduction française quand j’en ai trouvé une.

¢ Le billet du 5 aoà»t est centré sur les paradoxes liés à  l’économie américaine en phase terminale: comment un pays en pleine faillite financière peut-il décider de consacrer des milliards de dollars à  des dépenses militaires? Dans la petite ville de Vassalboro (Maine), un café recrutait quelques serveuses aux seins nus: 150 candidates se sont présentées! Les « villes de toile » composées de tentes de sans-logis se multiplient dans tout le pays. Et le Parlement vote une loi de programmation militaire de 636 milliards de dollars…

¢ Le billet du 11 aoà»t (Raconter des salades sur l’économie) montre en détail comment les statistiques sur le chômage sont trafiquées aux USA (tout comme chez nous). Par exemple, les chômeurs qui n’ont pas trouvé d’emploi depuis 12 mois sont considérés comme ne cherchant pas d’emploi, et sont rayés automatiquement de la liste des chômeurs. En période d’augmentation du chômage, le délai pour retrouver un emploi augmente: il suffit donc de ne rien faire, les chômeurs disparaissent et les statistiques baissent toutes seules.

¢ Le billet du 18 aoà»t est une critique impitoyable de l’illusion démocratique: « les américains sont des serfs gouvernés par des oligarques. Ils croient qu’ils ont «&nbspla liberté et la démocratie » et que les politiciens sont tenus par les élections. En réalité les Etats-Unis sont gouvernés par de puissants groupes d’intérêt qui contrôlent les politiciens par le financement des campagnes électorales. Nos vrais gouvernants sont une oligarchie d’intérêts financiers, militaires et sécuritaires et le lobby de l’AIPAC, qui influence la politique étrangère américaine au bénéfice d’Israà«l. »

¢ Le billet du 25 aoà»t enfonce le clou de la critique de l’illusion démocratique, sa conclusion est typiquement une formule d’un conservateur américain rigoureux: « En Amérique, le gouvernement passe toujours en premier. Le citoyen en dernier. La transformation du citoyen en serf est achevée. »

 


Ne les oublions pas


¢ Salah Hamouri, détenu par un Etat policier depuis le 13 mars 2005.

¢ Mumia Abu-Jamal, détenu par un Etat policier depuis le 9 décembre 1981.

¢ Philippe Widdershoven, suicidé.
 


 
 
 
 




Webzine No 11

Au sommaire : un médecin de campagne vu par Doisneau, d’autres sons de cloche sur l’actualité, les petits papiers en plusieurs versions, Sar Rabindranath Duval, quelques « le saviez-vous ? », les Dentelles Nerveuses, et le système qui fait tomber les murs.

NDLR : toutes ces informations ont été collectées sur la toile. Seule la présentation est de notre fait.



Webzine No 11 – 15 aoà»t 2009









Webzine No 11 – 15 aoà»t 2009

 



Doisneau et le médecin de campagne

En 1958, Robert Doisneau réalise un reportage photo chez le Docteur Edmond, 68 ans, un médecin de campagne à  l’ancienne, chez lui et dans la tournée de ses clients dans la Creuse. Ce reportage est paru la même année dans une revue illustrée de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et fait maintenant partie de ses archives. Cliquez sur l’image pour le regarder.

 




Actualité : d’autres sons de cloche


¢ Dans une pinède, c’est la résine qui fait les incendies, pas le bois. Les arbres morts sont une meilleure protection contre le feu que les aiguilles de pin bourrées de résine, qui sont autant d’allumettes. De toute façon, les incendies de forêt sont un phénomène naturel normal. L’écologie ne doit pas être la porte ouverte aux superstitions et à  l’hystérie des bons sentiments. C’est une science.

¢ Dana, âgée de un an, n’aura passé qu’une journée à  la crèche de Sulam, la ville du Nord d’Israà«l o๠habitent ses parents. La directrice a annoncé à  ses parents que six couples de parents juifs avaient demandé son exclusion de la crèche parce qu’elle est arabe. C’est un cas évident de ségrégation raciste, et les parents ont porté plainte. Mais les avocats défenseurs des droits de l’homme leur donnent peu de chances, le racisme étant institutionnel en Israà«l, sous la forme de l’apartheid entre les systèmes scolaires.

¢ Un suicide de plus à  France-Télécom. Ca tourne à  l’hécatombe (voyez l’édition précédente de notre webzine). Un jour, les salariés cesseront de retourner la violence contre eux-mêmes, et ils la renverront d’o๠elle vient. Le plus tôt sera le mieux.

¢ Paul Jorion nous avait mis la puce à  l’oreille. La manipulation directe des cours de la bourse de New York (NYSE, New York Stock Exchange) par la banque Goldman Sachs est confirmée par une récente décision pour la rendre invisible. Jusqu’à  présent, toute compagnie qui procédait à  des achats-ventes importants par programme informatique automatique sur le NYSE devait en informer le NYSE, qui rendait ensuite l’information publique. Cela permettait à  des blogueurs comme Zero Hedge de rendre compte des trafics. Les nouvelles règles du NYSE viennent de supprimer cette obligation d’information…

¢ Regardez bien ces deux graphiques. Ils montrent les livraisons de biens durables opérées par l’économie des USA, en distinguant entre les produits militaires et les produits civils. Le premier fait le total et montre l’évolution entre 2000 et 2009. Le second distingue les catégories de produits et montre l’évolution entre le premier semestre 2008 et le premier semestre 2009.

¢ Savoir poser les bonnes questions, tout est là . Voici la question posée par un taliban afghan à  un journaliste anglais: « En supposant que des milliers d’afghans aient envahi votre pays, bombardé vos villages et tué vos femmes et vos enfants, que feriez-vous? »

 




Les petits papiers

C’est le genre de chanson vicieuse dont le refrain ne vous sort plus de la tête. Ecrite au départ par Serge Gainsbourg pour Régine, elle vous est offerte ici (en cliquant sur l’image) en trois versions différentes. Une version de Régine, la version que je préfère, chantée par trois clochards (Serge Gainsbourg – Jacques Dutronc – Jane Birkin), et une version très spéciale réalisée pour le GISTI en soutien aux travailleurs immigrés sans papiers, chantée par Balibar, Noir Désir et bien d’autres.

 




Sar Rabindranath Duval

Pendant les vacances, on révise ses classiques. Cliquez sur l’image pour accéder à  ce morceau d’anthologie de Pierre Dac et Francis Blanche.

 




Le saviez-vous ?


¢ Si vous voulez comprendre ce qui se passe en Birmanie, un seul mot-clef suffit: Total. Tapez « Total Birmanie » dans Google, et voilà  !

¢ C’est le 1er juillet 2008 seulement que Nelson Mandela et l’ANC ont été rayés de la liste noire des terroristes aux Etats-Unis.

¢ C’est un passage de la Bible qui a lancé la guerre américaine en Irak. Lisez de près ce PDF. C’est dans ce monde-là  que nous vivons. Dans ce monde-là , on ne peut pas se permettre de laisser la Bible entre les mains de n’importe qui – restons cathos. On ne peut pas non plus se permettre de laisser la présidence entre les mains de n’importe qui – votons Chirac.

¢ Quelques chiffres officiels sur l’empire américain (les chiffres réels sont bien plus importants). Les USA ont 900 « military facilities » (bases militaires et autres) dans 46 pays différents. Ils y entretiennent 190 000 soldats et 115 000 employés civils. L’armée américaine est propriétaire ou locataire de 321 725 hectares de terres à  l’étranger (plus de 30 fois la surface de la ville de Paris), incluant 26 000 immeubles et bâtis divers, dont la valeur totale est estimée à  146 milliards de dollars (chiffre équivalent à  1/3 du budget 2007 de l’Etat français). NB: il faut ajouter à  cela les propriétés non militaires, telles que l’ambassade américaine en Irak, dont la surface équivaut à  la cité du Vatican.

¢ L’islam sans bigoterie, ça existe. Le colloque qui vient de se tenir à  Mostaganem en Algérie du 25 au 31 juillet dernier en est la preuve. Lisez cette interview de cheikh Khaled Bentounès au journal algérien El Watan, et vous aurez une autre image de l’islam.

¢ Il est chargé de coordonner les Etats généraux de l’Outre mer pour l’île de la Réunion, et il ne supporte pas les noirs.

 




Les Dentelles Nerveuses en live

Cliquez sur l’image pour accéder à  une vidéo pas facile à  trouver: les Dentelles Nerveuses en live, le 2 mai 2009, au Video Sound System, à  la Gare expérimentale de Montrouge. Pour amateurs de rock exclusivement – la prise de son n’est pas terrible, mais le beat est bon.

 




Le système qui fait tomber les murs

Lancé en version beta le 13 juillet, G.ho.st (Global Hosted Operating System), système d’exploitation virtuel, propose à  ses utilisateurs 15 Go d’espace disque gratuit et diverses applications pour éditer des documents (textes, présentations, feuilles de calcul¦). Le système offre la possibilité de gérer e-mails, photos, vidéos, marques-pages et options depuis n’importe quel ordinateur et appareil mobile disposant d’un accès Internet. Ce système d’exploitation est actuellement disponible dans 20 langues, y compris l’hébreu et l’arabe.

C’est le slogan associé à  ce système d’exploitation, œNo walls (Pas de murs) qui a réellement provoqué l’enthousiasme. G.ho.st fait tomber les barrières non seulement dans le domaine technologique en détachant les données des appareils, mais également en politique. Il est le fruit d’une rare collaboration entre des équipes israéliennes et palestiniennes se trouvant de part et d’autre du mur de Gaza.

L’entreprise G.ho.st a été fondée en 2006 par Zvi Schreiber, un homme d’affaires israélien, et par Elias Khalil, ingénieur en chef palestinien. Aucune des équipes n’a eu l’occasion de visiter les bureaux de l’autre. En effet, les Palestiniens se voient généralement refuser les permis nécessaires pour entrer en Israà«l et les Israéliens ne sont pas autorisés à  voyager dans certaines zones de la bande de Gaza. Les deux équipes communiquent donc essentiellement par vidéoconférence (l’image montre un des rares moments de rencontre physique des deux équipes, dans un café accessible des deux côtés dans le no-man’s-land près de Jéricho).

 




Soyez le pape

Soyez le pape pendant une heure en écoutant une rediffusion de l’émission de France Inter « Panique au Mangin Palace » de Philippe Colin, une émission qui vaut vraiment le coup. Normalement, ça devrait marcher puisque « cette émission est disponible en écoute à  la carte pendant 7 jours ». Mais c’est du streaming en Real Media, et chez moi ça ne marche pas. En cas de pépin, vous pouvez essayer les deux liens suivants:

http://www.tv-radio.com/ondemand/france_inter/PANIQUE/PANIQUE20090816.ram

rtsp://streaming.od.tv-radio.com/france_inter/PANIQUE/PANIQUE20090816.rm

 


Ne les oublions pas


¢ Salah Hamouri, détenu par un Etat policier depuis le 13 mars 2005.

¢ Mumia Abu-Jamal, détenu par un Etat policier depuis le 9 décembre 1981.

¢ Philippe Widdershoven, suicidé.
 


 
 
 
 




Webzine No 10

Au sommaire : cachez ce sein que je ne saurais voir, la burqa Nina Ricci, des sons d’autres cloches, Léo Ferré avec Noir Désir, les privatisations, quatre Droopys, l’energy drink de Lance Armstrong, et cinq articles de Paul Craig, le meilleur éditorialiste conservateur américain.

NDLR : toutes ces informations ont été collectées sur la toile. Seule la présentation est de notre fait.



Webzine No 10 – 1er aoà»t 2009









Webzine No 10 – 1er aoà»t 2009

 


 

Georges, reviens, elles tournent toutes bigotes!

 


Selon un sondage réalisé par l’IFOP du 24 au 28 avril 2009 auprès d’un échantillon de 1000 femmes, 52% des femmes interrogées déclarent ne pas aimer leur propre corps, 57% sont dérangées par la vision de femmes seins nus dans un jardin, 40% par celle de femmes nues dans un vestiaire. Se déclarent gênées de « voir une femme donner le sein à  son bébé en public » : 26% des 18-24 ans; 24% des 25-35 ans; 17% des 35-49 ans; 10% des 50-64 ans et 9% des 65 ans et plus. Il n’y a plus que les vieilles pour être jeunes, aujourd’hui! Deux fichiers PDF pour avoir le détail du sondage: ici et ici.
NB: si vous cliquez sur l’image, vous accédez au texte de la chanson de Georges Brassens.

 




Même la haute couture fait dans la burqa

  

Ce ne sont pas exactement des « burgas » afghanes, ce sont des « alayas » d’Arabie Saoudite (et de nombreux autres pays musulmans). Elles ont été présentées lors d’un défilé de mode à  Paris, à  l’Hôtel George-V, le 25 juin dernier. L’idée est venue de Dania Tarhini, la directrice de la filiale de Ryad de la chaîne américaine d’habillement Saks, et une vingtaine de couturiers (Anne Valérie Hash, Martin Grant, Jil Sander, Azzaro, Nina Ricci, Paule Ka, John Galliano de chez Dior, Caroline Herrera, etc) y ont contribué. Ces modèles haute couture sont pour le moment réservés à  la famille royale d’Arabie saoudite, mais dès septembre, vous pourrez trouver dans les magasins Saks une déclinaison plus populaire, au prix modique de 1 500 à  1 800 euros pièce.

A part ça, la mission Gérin-Raoult sur la burqa et les droits de la femme a été mise en place à  l’Assemblée Nationale. Une assemblée composée à  90% d’hommes.

 




Actualité : d’autres sons de cloche

Quelques liens qui ne racontent pas la même chose que les autres, de l’antidote, disons.


¢ Je ne sais pas combien de temps ça durera, mais pour le moment, si vous tapez dans Google « trou du cul du Web » (ou si simplement vous cliquez sur le lien), vous avez une réponse pertinente.

¢ Bigoterie encore: en Angleterre, J.K. Rowling, l’auteur des Harry Potter, doit s’enregistrer officiellement comme pédophile potentiel.

¢ Bigoterie toujours: le string et le monokini sont interdits à  Paris-Plages.

¢ Les pompiers sont communistes, forcément. C’est pour ça que leurs camions sont rouges!

¢ Le purin d’ortie reste interdit.

¢ Alain Gresh, du Monde Diplomatique, dénonce à  juste titre l’islamophobie des médias occidentaux, laquelle se manifeste avant tout par le degré colossal d’ignorance et d’inculture prétentieuse que les journalistes se permettent quand il s’agit de cette religion.

¢ Le principal bénéfice du mouvement universitaire de ce printemps aura peut-être été le retour dans les facs d’une vraie réflexion politique: c’est ce que donne à  penser cet excellent texte de « Sauvons l’Université ».

¢ Ben Laden est bien sur la liste des terroristes les plus recherchés par le FBI, mais il n’est pas recherché pour les attentats du 11 Septembre. Raison de plus pour soumettre au doute méthodique la « théorie du complot » officielle sur le 11 Septembre, comme le rappelle Paul Craig.

¢ L’assurance-maladie aux Etats-Unis est un vrai casse-tête. C’est même un cauchemar pour ceux pour ceux qui y vivent. Le succès ou l’échec de la présidence Obama vont se jouer sur cette question, et sur nulle autre.

¢ Savoir réfléchir, ce n’est pas savoir trouver les réponses, c’est savoir poser les bonnes questions. S’agissant du débat sur les mères porteuses, Alternet a trouvé cette bonne question. La voici: si vous ne pouviez pas avoir d’enfant, combien seriez-vous prêt(e) à  payer pour avoir un bébé quand même (how much would you pay for a baby if you couldn’t have one)?

 




Des armes – Léo Ferré et Noir Désir

Cliquez sur l’image. Ce poême de Léo Ferré a été publié en 1969 dans le n° 6 de la revue « La rue ». Il a été mis en musique par Bertrand Cantat du groupe Noir Désir dans l’album « Des visages, des figures » sorti le 11 septembre 2001.

 




Ce que privatiser veut dire.

Un numéro précédent de ce webzine le rappelait, dix-sept suicides sont intervenus depuis le début 2009 à  France-Télécom, comme le rapporte une série de trois articles de France-Soir, [1], [2], et [3]. Le complément est dans l’Huma : que font les médecins du travail de France-Télécom ? Ils démissionnent, car eux non plus n’en peuvent plus.

Dans ce numéro-ci, nous avons le dix-huitième: « Je me suicide à  cause de mon travail à  France Télécom. C’est la seule cause », a écrit le salarié.

Privatisation au lieu de service public, cela signifie que vous avez désormais, au nom de la « libre concurrence », le droit de changer de fournisseur pour l’électricité. Attention si on vous contacte, c’est une grosse arnaque, visible pour qui consulte les trois liens officiels suivants: [1], [2] et [3].

Tant qu’on y est, relevons deux autres arnaques d’EDF privatisée: celle sur l’augmentation des prix de 20%, et celle sur les économies d’énergie.

Les arnaques de la privatisation, c’est aussi le « Pôle Emploi » et la privatisation de la gestion des chômeurs.

 




Quatre dessins animés de Droopy, par Tex Avery

Cliquez sur le dessin…

 




Wall Street, le dopage et le sport

Greg LeMond est le premier coureur américain à  avoir remporté le Tour de France. Il s’est imposé en 1986, 1989 et 1990. Lisez de près son article dans Le Monde, il sait de quoi il parle. Dans le cyclisme, ce sont les patrons qui contraignent leurs employés à  se droguer. Parce que la triche permet de faire de l’argent, beaucoup d’argent. « Dès qu’il y a une occasion de faire de gros profits, il y a toujours des gens pour l’exploiter. Comme à  Wall Street. Ces gens-là  sont partout ».

Un de ces moyens de faire de l’argent, c’est de vendre de la dope. Cliquez sur la publicité ci-dessus pour découvrir une nouvelle boisson énergétique, un produit vendu par le vainqueur de 7 Tours de France, de 1999 à  2005, Lance Armstrong. Notez bien qu’il s’agit d’une démarche humanitaire, puisqu’une fraction de votre achat est reversée à  la Fondation Lance Armstrong…

 




Paul Craig Roberts – Juillet 2009

Pour en savoir plus sur Paul Craig Roberts, qui fut secrétaire adjoint au Trésor au sein de l’administration Reagan, consultez l’édition précédente de ce webzine. J’ai rassemblé ici ses papiers de juillet 2009 en normalisant leur présentation et en intégrant la traduction française quand j’en ai trouvé une. Je vais tâcher de présenter chacun.


¢ Le billet du 2 juillet commente la prostitution, désormais ouverte et officielle, du journalisme américain : le Washington Post (le journal du Watergate) souhaite désormais devenir un « facilitateur pour les rencontres privées entre lobbyistes et officiels ».

¢ Le billet du 15 juillet explique que l’économie américaine ne peut pas redémarrer, parce qu’il n’y a tout simplement plus d’économie américaine. L’économie réelle (la production de biens) a été échangée contre une imaginaire « nouvelle économie » des services, en réalité une « économie du faire-croire » (make-believe economy) fondée uniquement sur des bulles financières et de la dette. Aujourd’hui tout le monde s’appauvrit aux USA, sauf la banque Goldman Sachs, « cette firme de banksters qui contrôle la politique économique des Etats-Unis ».

¢ Le 20 juillet, Paul Craig estime que le franchissement du canal de Suez par un sous-marin nucléaire israélien montre que la prochaine guerre, contre l’Iran, est désormais décidée. Elle sera l’oeuvre d’Israà«l, avec la bénédiction et le soutien des Etats-Unis. L’Iran va devenir ce que sont déjà  l’Irak, l’Afghanistan, et le Pakistan, un pays ruiné par la guerre, dirigé par des compagnies pétrolières et une marionnette américaine au gouvernement. Il suffit de consulter une carte pour voir que l’Iran est entouré par une douzaine de pays qui hébergent tous des bases américaines. Pour l’instant, nous en sommes à  la préparation, la guerre psychologique (PSYOPS ou guerre de propagande), mais la suite ne saurait tarder, car Russes et Chinois sont déjà  complices. « Le monde est si impotent que même l’Etat américain en faillite peut lancer une nouvelle guerre d’agression et la faire accepter comme un glorieux acte de libération au service des droits des femmes, de la paix et de la démocratie ».

NB: le sénateur John McCain, celui qui a perdu l’élection contre Obama et reste le principal responsable des « (contre-)révolutions colorées », vient de faire voter par le Sénat américain des dépenses de plusieurs dizaines de millions de dollars pour la guerre de propagande contre l’Iran.

¢ Le billet du 28 juillet montre concrètement comment les statistiques économiques officielles sont truquées et manipulées [« deception », en anglais, signifie tromperie]. Mais, comme les gens peuvent ici comparer les mensonges statistiques à  la situation économique réelle (la leur), ils sont de plus en plus nombreux à  se rendre compte que le gouvernement et les médias mentent sur l’économie de la même façon qu’ils mentent sur tout le reste.

Pour compléter cet article, on peut regarder les graphiques de Daily-Bourse montrant que l’immobilier américain est toujours toxique, et voir comment Paul Jorion arrive à  l’idée que Goldman Sachs manipule les marchés à  terme eux-mêmes.

 


Ne les oublions pas


¢ Salah Hamouri, détenu par un Etat policier depuis le 13 mars 2005.

¢ Mumia Abu-Jamal, détenu par un Etat policier depuis le 9 décembre 1981.

¢ Philippe Widdershoven, suicidé.