“Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”

Christian Terras, directeur du magazine chrétien “Golias”, témoigne dans “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”, le documentaire choc diffusé ce mardi 5 mars à 20h50 sur Arte. Il dénonce depuis des décennies les dérives du clergé. Interview coup de poing. Dans les affaires des religieuses abusées et de pédophilie, la priorité pour l’Eglise est de maintenir l’omerta

Christian Terras, directeur du magazine chrétien “Golias”, témoigne dans “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”, le documentaire choc diffusé ce mardi 5 mars à 20h50 sur Arte. Il dénonce depuis des décennies les dérives du clergé. Interview coup de poing.

Dans les affaires des religieuses abusées et de pédophilie, la priorité pour l’Eglise est de maintenir l’omerta

Depuis trente-cinq ans aux manettes de Golias 1, magazine chrétien contestataire, Christian Terras continue d’être la bête noire de l’Église catholique. Insulté, menacé, il n’a jamais abdiqué, portant sur la place publique, dossier après dossier, les dérives de l’institution. Non pour la détruire, comme le clament ses détracteurs, mais pour réformer un système nécrosé de l’intérieur. Grand témoin du film Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Église 2, diffusé ce soir (5 mars 2019 à 20h50) sur Arte, il revient pour nous sur les révélations de ce film explosif, les nécessaires remises en cause qu’il suscite. [La suite de ce long interview se trouve sur [le site de TÉLÉRAMA]]

Quel a été votre rôle dans le film ?
Il s’est limité à de ponctuelles interventions.

Les réalisateurs sont venus passer une journée à la rédaction.

Au fur et à mesure de leur enquête, je leur ai indiqué quelques pistes, notamment par rapport à Mgr Barbarin. Eric Quintin souhaitait retrouver l’extrait vidéo de 2006 où il fait l’éloge de Marie-Dominique Philippe lors de ses obsèques. Celui-là même qui avait fondé en 1975 la Communauté Saint-Jean , dont certains membres ont été jugés pour abus sexuels. Avant que le Vatican reconnaisse finalement, en 2016, dans un courrier confidentiel, « l’indulgence suspecte » des frères de Saint-Jean pour la pédophilie, les abus généralisés sur les femmes de la communauté.

Depuis plus de trente ans, vous œuvrez avec Golias pour mettre au jour les dossiers enfouis par l’Église, ses dysfonctionnements. Avez-vous perçu, au fil du temps, une évolution de sa posture, sa volonté de sortir de l’opacité ?

Il y a deux gros dossiers : les affaires de pédophilie, celles des religieuses abusées. A partir de 2010, l’institution prend conscience de la gravité du phénomène planétaire concernant les premières. Benoît XVI sort de la posture sur laquelle campait Jean-Paul II : à savoir que les affaires de pédophilie n’étaient que des complots contre l’Eglise. …

La suite de ce long interview se trouve sur le site de TÉLÉRAMA

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

36 réponses sur ““Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise””

  1. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
    Je suis profondément choqué par le sordide du débat qui suit cet article. Devant un sujet si grave, je ne comprend pas, qu’on en arrive à de tels détails sordides avec de tels empoignades agressives.

    1. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
      Malheureusement, l’éducation sexuelle n’étant toujours pas vraiment effective dans les programmes scolaires du fait de pressions des ligues religieuses notamment, il devient, face au manque d’éducation et de culture générale sur le sujet de certains intervenants, de rentrer dans les détails sordides pour que les victimes puissent être véritablement reconnues comme victimes et non comme affabulatrices ou manipulatrices.
      C’est extrêmement pénible de devoir entrer dans les détails, mais ça montre bien l’inculture et l’absence d’éducation sur le sujet.
      Ce qui devrait déjà vous alerter profondément sur le manque éducatif criant d’une société française, encore engoncée dans des considérations pseudos morales et préférant absoudre ou presque les criminels (la correctionnalisation des crimes sexuels est à ce titre particulièrement odieuse) tout en culpabilisant les victimes lorsqu’elles dénoncent les crimes subis et leurs tortionnaires.
      Ce deux poids deux mesures ne devrait plus logiquement avoir cours. Mais la réalité nous démontre qu’hélas, il y a encore beaucoup à faire et à dire pour changer les choses au plan judiciaire.

      1. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
        Salut Françoise
        Je crois que pour parfaire l’éducation – sordide – de MunudigBras, il devrait s’intéresser aux victimes des communautés évangélico/charismatiques.
        Ces organisations qui déploient des trésors d’inquisition et d’invention pour fouiller sur plusieurs générations dans les familles afin de quoi alimenter leurs ingéniosités à modifier, à souiller, et à rendre  »péché » ou  »satanique » le moindre détail pour torturer psychologiquement leurs victimes pour les isoler de leurs familles, puis plus tard, les maintenir dans un état de peur et d’angoisse par une traite moderne d’Êtres Humains .
        Et une fois ce cheptel humain établi, faire endoctriner leurs enfants MINEURS !
        Mais peut être que MunudigBras ne considère pas cela comme sordide.

        En tout cas, je le préviens, ce sera le prochain  »autre scandale de l’église ».
        Mais un scandale d’Etat facilité par le  »Très Saint » pape Jean Paul II pensé, imaginé, mis en place, et organisé par une partie de son église et de son gouvernement pastoral, pas un scandale d’individus que l’on couvre.

        Au point où elle en est, cette église à la dérive doit subir une révolution.
        Le pape François serai bien inspiré de convoquer un Concile Vatican III, y faire adopter le mariage des prêtres, l’ordination des femmes, et bien d’autres détails techniques.

        Que tous ceux qui sont attachés aux principes chrétiens œuvrent désormais pour cela, car c’est la dernière chance de sauver cette église qui est devenue l’église évangélique romaine.

    2. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
      Bonjour Munudig

      Etes-vous en acier inoxydable pour ne pas ressentir la souffrance à travers les témoignages des victimes qui dure depuis des années? Le devoir de chaque personne est d’informer, d’expliquer la vérité, de rendre témoignage.

      Le sordide , c’est le poids de l’Omerta » de l’église! L »explosion de la vérité est de la dynamite pour réveiller les crimes odieux de ces religieux couverts par l’institution! Ne croyez-vous pas que ce sont toutes ces années de silence pourtant dénoncé régulièrement sur ce site qui font surgir selon vous ,l’agressivité de la part des participants à ce débat , l’incroyable vérité des abusées qui s’exprime à travers ces témoignages?
      Pour exprimer l’extrême douleur des abusées, l’inacceptable de la part de ces hommes consacrés et supposés représenter la vérité du Christ, la frustration du carcan imposé , il faut ruer dans les brancards, utiliser les expressions qui font mouche pour alerter les consciences.
      La douleur des vies brisées est insupportable, inacceptable et « Grâce à Dieu » tout cela prend fin!

      Informations sur la douleur de « l’inacceptable »:

      https://www.avref.fr/la-congregation-saint-jean-communaute-saint-jean.html#bfBn45KK

    3. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
      Bonjour
      C’est quelquefois l’inconséquence ou la mauvaise formulation qui suscite des échanges je dirai.
      Peut être n’avait pas l’habitude de la franchise parce que les échanges sur Golias restent polis par rapport à d’autres forum ou site.
      cdlt

  2. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”

    J ai regardé l’émission sur les religieuses abusées.. Atterrant, s’ajoutant à la pédophilie systémique, mais aussi l’homophobie des prêtres, éveques et cardinaux du Vatican QUI SONT EUX MEMES HOMOSEXUELS.. OU PEUT ON TROUVER PLUS GRANDE HYPOCRISIE….?? lA BOITE DE PANDORE ETANT OUVERTE, L’EGLISE DANS SON ARROGANCE INCAPABLE DE SE REFORMER RAPIDEMENT, POINT N EST BESOIN IL ME SEMBLE, D ETRE PROPHETE POUR DIRE QUE L’INSTITUTION, TOTALEMENT DECREDIBILISEE VA DROIT DANS LE MUR ..

    1. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
      C’est le Titanic avec l’orchestre qui joue jusqu’à la fin.
      Ca fait un moment que l’iceberg a été heurté, mais l’équipe du navire continue comme si de rien n’était ou presque.
      Ca me rappelle cette chanson de Manu Galure:

      https://www.youtube.com/watch?v=mDF6kcZZ8h8

      Et comme dirait le cher garçon, je crois qu’on est pas loin de toucher le fond.

  3. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”

    J’ai vu ce reportage et cela m’a boulversée, écoeurée, je ne trouve même pas les mots…Cela NE PEUT PLUS DURER…On se fiche de savoir si cela existe aussi ailleurs, commençons par balayer chez nous , la paille et la poutre….Il me revient les mots du cardinal Ratzinger lors de sa méditation du vendredi saint 20005 comparant l’Eglise à une « barque qui prend l’eau de toute part »
    Je retrouve les mots exacts « Et dans Ton champ, nous voyons plus d’ivraie que de bon grain. Les vêtements et le visage si sales de Ton Église nous effraient. Mais c’est nous-mêmes qui les salissons ! C’est nous-mêmes qui te trahissons chaque fois, après toutes nos belles paroles et nos beaux gestes. Prends pitié de ton Église : en elle aussi, Adam chute toujours de nouveau. Par notre chute, nous Te traînons à terre » »……..

    Tout cela se sait depuis si longtemps…..N’est ce pas étranger à la démission du pape benoit ???

    Personnellement, je pense depuis le départ que tout est lié et en grande partie à la théologie du sacerdoce qui fait des prêtres des êtres à part, quasiment « surnaturels »…Nous avons nous mêmes simples laics parfois intériorisés cela depuis des générations…Pas de laic pour lire l’Evangile ( et pouquoi donc ? ) , la prière eucharistique juste le prêtre, notions de « in persona christi »…Combien de fois entends- t-on « Monsieur le curé a dit cela »…Pas étranger non plus au fait que certains parents d’enfants abusés n’osent pas y croire et ce sont aussi des freins puissants à la libération de la parole dans les familles…( je ne dis pas tous mais certains sûrement)….Il faut revoir le rôle et la fonction du prêtre, donner beaucoup plus de place aux laics, au peuple de Dieu…Je ne dis pas qu’il n’y a pas des prêtres saints, il y en a beaucoup et c’est dommage que l’on en parle pas, mais il y a aussi des prédateurs, ou des détraqués qui profitent et usent de cette situation de domination. Même si ils n’en usent pas, il y a qu’on le veuille ou non un « fossé » entre les clercs et les laics

  4. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
    J’ai répondu avant hier à Deroec et a Nathanaël, ils ne sont pas parus sur le site.

  5. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
    J’ai vu le documentaire sur arte hier soir. L’impression générale qu’il me laisse : le sujet est grave. Mais il est traité uniquement à charge. De plus l’aller retour constant entre les victimes de différentes régions donne l’impression que les auteurs présumés de ses malversations se valent tous. Or il y a une différence énorme entre les situations ( la gravité des 34 sœurs sur 50 qui avortent dans un pays d’Afrique peut elle être comparée au témoignage des soirées d’attouchement sexuel du père Marie Dominique Philippe ? Le nombre de victimes de certains prêtres est important, d’autres semblent avoir eu une errance passagère) Certains exemples ressemblent à des fautes de jeunesses de prêtres immatures, d’autres ressemblent à des sérial killer irréformables. Par contre le point commun, qui écœure à juste titre est l’omerta qui entoure les victimes et la place d’autorité utilisée par le clerc. A propos des théories de l’amour d’amitié qui amèneraient à ce genre de comportement, je reste très dubitatif. Depuis des années que certains portent cette accusation,, je n’ai jamais vu un document fait de citations du père Philippe ( précises et en contexte) permettant d’étayer cette accusation. Tout au plus, l’interprétation que des personnes perverses ont pu faire d’un enseignement qui lui n’a jamais été condamné. Ces révélations me sont une vrai douche froide pour une entrée en carême un peu plus fervente que d’habitude.

    1. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
      Bonjour monsieur,
      D’emblée, vous écrivez :’le sujet est grave. Mais il est traité uniquement à charge.’
      J’en suis abasourdi ! Je suppose que pour trouver des excuses à tous ces violeurs, vous avez sûrement imaginé que parmi les vierges bafouées, souillées, violées, il y avait des allumeuses, des vamps qui ont fait chuter ces malheureux serviteurs de Dieu. Pardi, mais c’est bien sûr !
      J’attends impatiemment votre réponse.
      Deroëc

      1. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
        Que voulez vous que je vous réponde ? que votre réaction ne vient pas de ce que j’ai écrit mais uniquement de vos fantasmes de vieillard ? Vous avez dit un jour ici « Parfois, j’ai envie de quitter le site à cause de ces échanges qui finalement se révèlent stériles et auxquels j’avoue ne pas comprendre grand’chose. » C’était une bonne idée…

      2. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
        bonjour
        encore une fois quelle charmante personne « qui apparemment rentre dans le carême » (comme les autres d’ailleurs mais en l’expliquant lourdement) !

      3. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
        Boire la coupé œcuménique à la lie reportage mon dieu ce qu’elle ont subis de la part de ces hommes pervers qui contrevenu à la loi qui ont tué l humanité de ces femmes la grande escroquerie de cette religion qui asservie les faibles voila la vérité entre les couvent sen irlande les bébé enlevé en Espagne les pédophile dans toutes les régions du monde et un pape contraint à dire la vérité car ils faut le dire merci aux journalistes qui ont fait leur travail oui merci t

    2. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
      « Le sujet…est traité uniquement à charge » dites-vous. Et vous voudriez qu’il soit traité à décharge ? Vous voudriez trouver des excuses à ces criminels (car le viol est un crime) ? Certains faits seraient, dites-vous, « des fautes de jeunesses de prêtres immatures » ! Mais vous êtes complètement inconscient, non ? S’ils étaient immatures, pourquoi les a-t-on ordonnés ? Bref, vos propos m’écoeurent !
      signé Nathanaël, victime d’attouchements à 11 ans par un prêtre

      1. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
        Bonjour, le sujet était la maltraitance envers des religieuses. Donc rien à voir avec de la pédophilie,je ne vois pas pourquoi vous ramenez votre histoire personnelle à l’appui de vos affirmations.

      2. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
        Clément, vous avez raison, j’ai eu tort de ramener mon histoire personnelle dans la signature. Veuillez m’excuser. Là où il me semble que les actes de pédophilie et les agressions sexuelles contre des religieuses se rejoignent, c’est qu’elles sont le fait de membres du clergé qui usent de leur pouvoir clérical et de leur statut pour asservir l’autre.

      3. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
        Bonsoir Nathanaël, je suis assez surpris e la violence de votre réaction. Vous venez de me traiter d’inconscient. Pour en venir au fond du sujet, quand une accusation de viol est faite dans la société civile, il y a une place laissée à la défense, par exemple un avocat à droit à la parole. Il ne s’agit pas de trouver des excuses. Il faut juste se poser la question : parmi les cas évoqués dans ce documentaire et systématiquement qualifiés de crime et de viol, lesquels seraient effectivement considérés comme viols, crime, esclavage sexuel par les tribunaux civils ? A mon appréciation subjective, on ne parle pas du tout des mêmes réalités. Il semble évident qu’il y a abus de position d’autorité, pression psychologique, etc. Mais je ne crois pas que ces femmes qui travaillaient, étaient étudiantes, certaines sans doute brillantes vivaient dans des cages cadenassées ou étaient enfermées dans des caves sordides. Entre le consentement et le non consentement il y a toute une palette de situations, qui ici sont toutes ramenées au crime et au viol.
        PS : on parle ici que de cas d’adultes.

    3. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
      dites monsieur Barnabé, qu’est ce que vous voulez nous démontrer ? que les faits avérés peuvent être nuancés ?
      Savez vous que vous pouvez être poursuivi pénalement pour raconter des âneries comme celles là ? UN CRIME EST UN CRIME peut importe la situation où il s’est déroulé.
      Avez vous encore toute votre tête ou voulez-vous vous aussi faire du camouflage au nom de je ne sait quoi?

      1. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
        Merci à Golias d’avoir édité finalement mes précédents messages. Du coup je prends le risque de vous répondre. Un vrai risque de discuter avec vous si vous brandissez la menace pénale. Donc vous avez décidé que c’était un crime. Et au passage que je n’ai pas toute ma tête. Je prends le cas du père Philippe, le seul que j’ai connu. La personne qui l’accuse parle de viol.
        Une agression sexuelle se répartit juridiquement en deux catégories : les crimes (différentes sortes de viol) et les délits qui regroupent agressions sexuelles, atteintes sexuelles et exhibitions sexuelles. Le Code pénal distingue le « viol », crime caractérisé par un acte de pénétration sexuelle (et en tant que tel jugé par la Cour d’assises), objet du paragraphe premier de la section III du code pénal, et les « autres agressions sexuelles », objets du paragraphe second et qui sont les faits d’agression sexuelle stricto sensu, délit jugé par le tribunal correctionnel. C’est copié collé de Wikipedia.
        Or la personne dit qu’il n’y a pas eu acte de pénétration sexuelle. Elle n’a pas le droit de dire à son propos qu’il s’agit de crime ou de viol. Du moins selon ce que comprend ma petite tête. J’apprécierai de continuer le dialogue sans insultes.

      2. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
        Bonjour Barnabé

        Je déteste devoir être aussi explicite, mais vos interventions m’y contraignent, histoire de mettre véritablement les points sur les i.

        Obliger une femme à lui faire une fellation, s’appelle un viol. C’est ce qu’a fait Marie-Dominique Philippe avec Michèle France.
        Il y a donc bien pénétration forcée. Il s’agit donc bien d’un crime sexuel et d’un viol.
        Qui dit pénétration ne veut pas dire forcément pénétration vaginale ou anale via un sexe. La pénétration buccale s’appelle aussi un viol.
        Et puis vous savez, on peut pénétrer aussi quelqu’un avec toutes sortes d’objets. Un prêtre qui doigte ou qui enfonce une bouteille dans le vagin d’une gamine ou d’une religieuse, c’est du viol.
        Un rapport sexuel qu’il soit buccal ou anal ou vaginal non consenti s’appelle un viol.

        Plus de précisions:

        https://www.youtube.com/watch?v=vQtbA5HIJqk

        https://www.youtube.com/watch?v=pPH2GEB7-X0

        C’était juste pour un petit cours éducatif, parce que manifestement, vous en manquez sérieusement.
        Et forcément, ça vous met en difficulté pour comprendre même le Code Pénal. Super gravos! Mais tellement classique…

        Bon, vous nous faites une petite révision-méditation sur le sujet et puis vous revenez dans quinze jours pour voir si vous avez acquis les notions de base. Ca marche?

      3. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
        merci Françoise de votre intervention, je suis donc allé vérifier sur le net. Effectivement, je me trompais sur la définition de pénétration, et je ne savais pas que selon la loi la fellation était considérée comme étant une pénétration. Avec mes excuses.

      4. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
        Tiens re-voilà Hulotte, Julie et cie.. votre littérature vous trahi cher Barnabé, puisque c’est maintenant sous cette appellation qu’on va retrouver vos commentaires.
        merci donc de prendre ce GROS risque de me répondre, mais j’apprécie néanmoins. Vous voyez je ne suis pas un monstre malgré tout.
        Au passage, ce n’est pas moi qui décide qu’un viol est un crime. Mais bon tant pis pour vous, si un viol n’est pas un crime. C’est une petite gâterie sans doute.
        Si maintenant ce que j’ai exprimé dans mon commentaire est injurieux, vous êtes vite vexé quand on vous met devant vos bêtises. C’est tout ! et comme vous n’avez pas beaucoup d’arguments ou tellement trompeurs, je me passerai de vous en donner puisque de toute manière vous ne les comprendrez pas.
        Portez vous bien.

      5. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
        Je ne sais si dans son cas, il est utile d’aborder les viols psychologiques, ça va être dur !

      6. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
        salut à toi thomas…!

        tu écris:« Tiens re-voilà Hulotte, Julie et cie.. votre littérature vous trahi cher Barnabé, puisque c’est maintenant sous cette appellation qu’on va retrouver vos commentaires. »
        Bin, oui…mais il semble que les élucubrations de « ces gens-là » soient acceptées, à défaut d’être acceptables… sur ce forum… Il convient donc de leur laisser la libre parole… et tant pis pour nos convictions pour lesquelles j’ai décidé de ne plus perdre mon temps à répondre à cette secte politico-religieuse, qui se cache sous les pseudos de « Barnabé », « Hulotte », Gorbiane » et autres fêlés de la Religion…
        Bon courage à toutes celles et tous ceux qui tentent encore de contrer leur imbécilité…!
        en toute fraternité.

    4. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”à B.ar.Bar.N.A.Na.B.é.Bé
      « Barnabé, Barnabé, c’est assez facile à épeler
      Barnabé, Barnabé, B.ar.Bar.N.A.Na.B.é.Bé
      Vous voyez que c’est très drôle, j’ trouve le p’tit truc amusant »….
      Dans votre exposé il n’y a QUE votre prénom qui soit « drôle »! Tout le reste est terriblement attristant…Avec ça…bonne entrée en Carême comme vous le notez pour faire pénitence…et surtout durant celui-ci pensez à toutes celles et tous ceux qui SOUFFRENT dans leur cœur et dans leur chair de ce que certains clercs leur ont fait subir…Ces personnes n’ont pas besoin d’un temps spécial de Carême pour cela!
      Efté

      1. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”à B.ar.Bar.N.A.Na.B.é.Bé
        Et une réponse un peu argumentée, c’est possible de votre part ?

      2. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”à B.ar.Bar.N.A.Na.B.é.Bé
        Monsieur Cohen,

        Veuillez, SVP,demander à L’Esprit Saint la grâce de l’humour !

      3. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”à B.ar.Bar.N.A.Na.B.é.Bé
        NON IMPOSSIBLE,je vous laisse en souffrance!
        C’est ma seule et unique réponse argumentée…pas mal hein?
        Efté

      4. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”à B.ar.Bar.N.A.Na.B.é.Bé
        Vous n’avez pas répondu à mon message du 6 mars.
        Au plaisir de vous lire.
        Deroëc

      5. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”à B.ar.Bar.N.A.Na.B.é.Bé
        Dans votre exposé il n’y a QUE votre prénom qui soit « drôle »


        En fait Barnabé » est un prénom qui vient sans doute de l »Araméen et signifierai alors « fils de prophète »

        Donc rien de drôle là dedans et comme tous les prophètes vous le persécutez

    5. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
      « Errances passageres » : j’aimerai avoir votre avis sur la destruction de dossier. Si vous suivez les infos vous savez de quoi je parle je ne perds pas de temps a développer.

    6. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
      Hier, c’était Jacques, Julie… et puis il y a eu… tellement d’autres que cela m’en donnerait presque un mal de tête, et aujourd’hui bonjour à Barnabé.

      Je ne m’abaisserai pas à commenter le post de ce monsieur.

    7. “Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise”
      Vous êtes dans la provocation !
      Je vous propose un certain nombre d’articles irréfutables car vous n’êtes pas informé de la vérité!
      Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

      https://www.avref.fr/la-congregation-saint-jean-communaute-saint-jean.html#bfBn45KK

      https://www.lenversdudecor.org/Nouvel-article,305.html#forum4144

      https://www.lenversdudecor.org/-Pere-Marie-Dominique-Philippe-Famille-Saint-Jean-.html

      des lectures qui vous ouvriront les yeux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *