Mois : mars 2018

« L’Apparition » de Xavier Giannoli :  quand l’enquête devient quête

Il est des filiations qui se devinent, se préparent de longue date et se prolongent, telle celle qui existe entre Martin Scorcese et Xavier Giannoli. Celui-ci découvre le cinéaste américain, une toute première fois en rentrant en Corse, sur le ferry. Désormais, il sera marqué comme lui, par les thèmes de la violence et de la rédemption, il sera sensible aux fêlures et ouvert à l’inquiétude, à cette sorte de spiritualité diffuse qui ne se cantonne pas dans les églises mais habite plutôt la trame ordinaire des vies. Tous les deux furent, un moment de leur jeunesse, enfant de chœur et scout. Une trace chrétienne s’impose en eux : la part de questionnement et d’ouverture au mystère, témoin cette phrase de l’évangile qui vous saute au visage à la toute fin du film de Scorcese, Raging Bull.

Lire plus »

Pâques… une traversée de la fragilité

En cette année où la liturgie nous fait relire l’Evangile de Marc, les éditions Grasset viennent de publier la traduction du livre de Sandro Veronesi, « Selon saint Marc ». Texte incisif comme l’est le second Evangile. Ou le premier… à être écrit. « Ce que j’entreprends dans ces pages, écrit notre auteur, c’est de montrer en quoi cette primitivité de Marc est en réalité une formidable modernité. » Un « Evangile d’action » à redécouvrir.

Lire plus »

Lézard

Ce petit reptile bien inoffensif n’a rien apparemment qui puisse inspirer de grandes pensées, et je ne pensais pas jusqu’à présent qu’il pourrait me mener à réfléchir sur un épisode évangélique. Pourtant c’est ce qui s’est produit. Je viens de lire dans Wikipedia qu’une variété, le lézard basiliscus, peut courir sur l’eau sur de courtes distances, et que pour cette raison on l’appelle « Lézard Jésus-Christ ». À l’origine de cette capacité, la combinaison d’une vitesse de onze kilomètres par heure et de la forme de ses pattes qui lui permettent de créer des bulles d’air à la surface de l’eau et de s’appuyer dessus avant qu’elles éclatent. Pour qu’un être humain puisse faire la même chose, il faudrait qu’il coure à environ 110 kilomètres par heure et qu’il possède des muscles quinze fois plus puissants.

Lire plus »

Barbarie

Je viens de lire que tous les ans, aux îles Philippines, le Vendredi saint est célébré par des crucifixions réelles. À travers cet événement, aussi traditionnel que sanglant, ce sont les dernières heures de la Passion du Christ qui sont reconstituées. Légionnaires romains en armes, couronnes d’épines, flagellations, entailles aux rasoirs : chaque élément se veut le plus fidèle possible aux dernières souffrances du Christ (Source : Lefigaro.fr, 14/02/2017).

Lire plus »

« Jésus le Messie » : ils veulent convertir les musulmans !

Allez hop ! Après les LGBTI (cf. Golias Hebdo n° 517), au tour des musulmans d’être convertis au christianisme ! C’est la grande entreprise de « Jésus le Messie », un groupe ayant pour but d’annoncer l’Evangile aux musulmans et, entre autres, d’« informer et montrer aux catholiques, pasteurs compris, qu’ils ont une responsabilité dans l’accueil ou le non-accueil, dans le soutien ou l’absence de soutien aux convertis à cause de l’interdiction islamique de se convertir au christianisme » (http://www.jesus-messie.org/le-forum/les-objectifs)

Lire plus »

Lettre ouverte à Madame Marine Le Pen, Présidente de l’ex-futur Front National – Rassemblement National,

Madame la Présidente,

J’ai été, je vous l’avoue, agréablement surpris par la qualité de votre discours, de vos propos. J’ai eu le sentiment que le temps s’était arrêté et cela a ravi le quinquagénaire que je suis. En effet, je n’avais pas vieilli au moins depuis la dernière campagne présidentielle où vous avez concouru en finale. Lors de cette dernière échéance qui s’est achevée dans les malheureuses conditions que tous nos concitoyens ont vécues en « prime » – veuillez excuser, Madame, cet anglicisme*, lors du débat de l’entre deux tours face au « jeune » concurrent inexpérimenté et peu compétent comme vous venez de l’évoquer durant ce beau discours de Lille, ce sont les mêmes thématiques, les mêmes mots, les mêmes errements, les mêmes violences, la même condescendance dont vous avez fait preuve. Personne ne pourrait cependant vous reprocher des bifurcations idéologiques ou politiques. J’aurais pu m’assoupir devant votre discours retransmis par une chaîne de télévision – ce que diable je n’ai pas fait, vous pouvez m’en faire crédit – j’aurais pu me réveiller et imaginer me retrouver en mai 2017!

Lire plus »

Bonheur

C’est un état durable et engageant toute la personne, qu’il ne faut pas confondre avec le plaisir, localisé et éphémère. Ainsi dans son dernier livre The Hacking of the American Mind (2017) le pédiatre et neuroendocrinologue états-unien Robert Lustig montre que non seulement le bonheur n’est pas la conséquence de l’accumulation du plaisir, mais que la recherche effrénée de celui-ci inhibe le sentiment de plénitude et de contentement. La biochimie même l’explique : le plaisir ne met en jeu que la dopamine, tandis que le bonheur dépend de la sérotonine (Source : LeMonde.fr, 30/01/2018).

Lire plus »

Aborder autrement la question du « régime social des cultes »

D’un côté les autorités religieuses, soucieuses des points de vue financiers, de l’autre les assurés dont les points de vue peuvent être différents. Le régime social des cultes est avant tout une création du culte catholique, la question est toujours d’actualité : « Église de France qu’as-tu fait de la Caisse des cultes ? »1

Lire plus »

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Catégories