Mois : novembre 2017

Traduction

Le passage d’une langue à une autre peut conduire à de graves méprises. Ainsi en Israël un palestinien a été arrêté après une traduction particulière de Facebook. L’homme avait publié une photo de lui dans une colonie israélienne, posant avec un bulldozer, un véhicule déjà utilisé par le passé pour des attaques, et écrit « Bonne journée ! » en arabe, phrase que le logiciel du réseau social a traduit par « Attaquez-les ! » en hébreu, et « Faites-leur du mal ! » en anglais. Aucun traducteur n’est intervenu avant l’arrestation. Après interrogatoire, l’homme a été libéré, la police s’apercevant de son erreur (Source : le parisien.fr, 22/10/2017).

Lire plus »

Des compagnes de prêtres témoignent

On est à fleur de peau tout le long de l’ouvrage ; à fleur de cœur. Des compagnes de prêtres se livrent (éd. Golias, décembre 2017) parle d’amour, de part en part, de ces rencontres magiques, inexplicables, qui bouleversent la vie ; de cette alchimie mystérieuse qui fait que les choses changent en un instant, que le regard est renouvelé ; plus rien ne sera jamais comme avant… Un livre qui parle d’amour et donc souvent de souffrances. On a la chair de poule, on se sent parfois comme écorché : ce sont des vies qui sont ici révélées, sans fard.

Lire plus »

Cimetière

Il en est de virtuels, et Facebook en est un. Il compte déjà 2 milliards d’utilisateurs, et chaque minute trois personnes qui y sont inscrites meurent dans le monde. À cette cadence, le nombre de profils de personnes décédées devrait dépasser celui de personnes vivantes d’ici cinq ans (Source : sudouest.fr, 01/11/2017).

Lire plus »

Pluralisme religieux et vivre ensemble au Liban

Etymologiquement, le mot grec ekklesia est composé de deux racines grecques: ek signifie sortir et klesia signifiant appelé. En reliant ces deux mots, nous comprenons que la vocation de l’Eglise est de s’ouvrir sur l’extérieur et de dépasser le repli sur soi. C’est cet appel que veut lancer l’auteur de l’article aux hommes et femmes de bonne volonté, à aller à la rencontre de l’autre au sein même de notre maison commune, pour reprendre l’expression du Pape François. Cet article s’inscrit dans un contexte où le Patriarche de l’Eglise Maronite au Liban s’apprête lui-même à rencontrer le Roi d’Arabie-Saoudite, une étape historique sans précédent sur le plan diplomatique.

Lire plus »

Demain, plus de séminaristes ?

La session de novembre de l’assemblée plénière de la Conférence des évêques de France (CEF) qui s’est tenue à Lourdes, il y a une dizaine de jours ,était particulière à plus d’un titre.

Lire plus »

Inclusion

On parle maintenant d’écriture inclusive pour assurer une représentation plus égalitaire des femmes et des hommes dans notre langue. On en trouvera quelques procédés sur Internet : francetvinfo, 02/09/2017.

Lire plus »

Forêts en danger : La mégacentrale de Gardanne-Meyreuil

Des citoyens et des collectivités engagés, un recours gagné de haute lutte au tribunal administratif de Marseille, un chantage aux subventions de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur… L’unité biomasse de l’Usine Uniper est soutenue en haut lieu et bénéficie d’une aide d’Etat. L’ex-filiale d’E.ON fait appel à une surconsommation de bois qui est à la fois une aberration économique, sociale et environnementale. Le réchauffement climatique et la transition énergétique sont les grands oubliés… Un constat qui prend une ampleur nouvelle après l’accord de libre- échange avec le Canada. 

Lire plus »

Indépendance de la Catalogne : une Eglise déchirée

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’indépendance catalane semble bien compromise. L’attitude de Carles Puigdemont, président de la Généralité de Catalogne et réfugié à Bruxelles avec une partie de son gouvernement, ne sert nullement la cause pour laquelle ils se battent. De son côté, le gouvernement conservateur d’Espagne que préside Mariano Rajoy ne brille pas par sa volonté de dialogue : il a tout fait pour empêcher la bonne tenue du référendum du 1er octobre dernier, allant jusqu’à réprimer sévèrement les militants indépendantistes comme au bon vieux temps de Franco ; justicier, il espère avoir la peau des « séditieux » grâce aux mandats d’arrêt européens lancés contre eux et d’ores et déjà l’incarcération de certains d’entre eux (transformés en prisonniers politiques). L’Union européenne préfère regarder ailleurs et, tel Ponce Pilate, s’en laver les mains et ne pas se mouiller, trop effrayée de voir se démembrer ses Etats-membres. Et l’Eglise ? On pourrait dire trivialement qu’il y a du mou dans la corde à nœuds entre Rome, Madrid et l’Eglise en Catalogne : les chrétiens sont divisés, de la hiérarchie à la base en passant par les communautés religieuses locales.

Lire plus »

L’indépendance de la Catalogne en question…

Ce qui se passe en Espagne n’est pas une « affaire interne ». Une volonté populaire très forte exprimée par la démocratie directe – le référendum – est réprimée avec le soutien implicite de la communauté internationale. A aucun moment la volonté démocratique ne semble peser face, d’une part, à la volonté centralisatrice de l’état espagnol, et d’autre part, face au risque de perte de puissance des états-nation. La volonté populaire pour Juncker semble avoir peu de valeur. Il ne veut pas d’une « Europe avec 98 états », inquiet d’une hypothétique réaction en chaîne. « Démocratie ? » semble-t-il dire en concert avec tous les chefs d’état puissants, « mais seulement si cela ne va pas contre nos intérêts ». La position de l’Union Européenne surtout qui prend parti pour la politique de répression de Rajoy est inquiétant pour l’exemple qu’il donne au monde concernant le droit des minorités, nous ne le voyons déjà avec le Kurdistan irakien, mais que se passera-t-il en Kabylie, au Sahara Occidental etc. ? Jusqu’à quel niveau de répression pourra aller Rajoy et la droite espagnole face à une volonté populaire, sans qu’il n’y ait de désapprobation claire de la communauté internationale et du reste de l’Espagne ?

Est-ce une coïncidence ? La Catalogne est justement un lieu où la souveraineté populaire permettrait de soutenir de nombreuses initiatives venues de la base, fonctionnant en démocratie directe. Barcelone et la Catalogne fourmillent de coopératives sans but lucratif énergétiques, agricoles, financières, d’habitat etc. Et l’indépendance dans cette zone pourrait créer un environnement d’innovation sociale vraiment intéressant.

Lire plus »

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Catégories