Mois : janvier 2017

Le catholicisme entre émiettement et identité

Manif pour tous, référence au pape dans les débats politique, évocation de la foi des candidats à la présidentielle : les catholiques sont convoqués dans les débats politiques. Mais qui sont-ils ? Un sondage Ipsos commandé par Bayard, publié conjointement par « La Croix » et « Pèlerin », vient déconstruire les visions simplistes du positionnement catholique.

Lire plus »

Lynchage

Il existe réellement sur Internet. Ainsi, harcelée sur Facebook par des messages insultants lui disant qu’elle était grosse et laide, une adolescente de 18 ans a fini par mettre fin à ses jours d’un coup de revolver. Elle avait bien voulu porter plainte, mais la police lui avait dit qu’elle ne pouvait rien pour elle, car les harceleurs utilisaient une application rendant leurs messages intraçables (Source : fredzone.org, 04/12/2016).

Lire plus »

Le catholicisme est-il réformable ?

Depuis plusieurs dizaines d’années, le christianisme catholique est en sérieuse crise et voit s’éloigner de lui bon nombre de ses membres. Pour eux la doctrine qu’il professe ne leur est pas crédible. Elle leur semble d’un autre temps avec ses dogmes, sa morale et son organisation sacralisées et donc intangibles, datant d’un passé figé. S’ils ne fuient pas sur la pointe des pieds, ils ne peuvent pas ne pas s’interroger : d’où vient que le catholicisme ne puisse pas se rénover en profondeur et continue de stagner sur des positions qu’il absolutise en dépit de leur relativité qui éclate aux yeux ? Quelles sont les causes de l’inertie dont il fait preuve ?

Lire plus »

Vœux

On en formule à chaque début d’année. Ordinairement on souhaite aux autres la réalisation de leurs désirs. Et si, pour une fois, on essayait de varier la formulation, dire par exemple : « Je vous souhaite de ne pas obtenir, cette année, tout ce que vous désirez » ? Je vois d’ici les réactions : De qui se moque-t-on ? Que lui ai-je fait pour qu’il m’agresse ainsi ? – Et pourtant…

Lire plus »

Formalisme

Le jour de Noël dernier, à midi, 150 000 cadeaux reçus dans la nuit étaient déjà en vente sur EBay. Un sondage a montré que 40% des destinataires ont avoué « ne pas aimer leur cadeau ». Et on a estimé qu’entre Noël et le Jour de l’An le montant des cadeaux revendus pourrait s’élever à 350 millions d’euros. C’est ce que j’ai entendu au Journal de 19 heures de France Inter, le 25 décembre dernier.

Lire plus »

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Catégories