Mois : octobre 2016

Retraites des ministres de culte et membres de collectivités religieuses, quelle perspective de régularisation ?

Le site info-retraite (https://www.info-retraite.fr) a été inauguré par Marisol Touraine le 13 octobre, il permet à chacun de faire le point, en toute liberté et à tout moment, sur les situations individuelles au regard de la pension vieillesse. Pour toutes celles et tous ceux qui sont ou ont été dans la vie ministérielle ou religieuse, y compris pour une période de probation, l’inscription sur ce site est indispensable, tant les anomalies ont été grandes en matière d’affiliation au régime social des cultes.

Lire plus »

Les évêques et la République : Panser le politique dans un monde qui change

« Si nous parlons, c’est parce que nous aimons notre pays, et que nous sommes préoccupés par sa situation. Il ne s’agit pas pour nous d’alimenter la morosité par de sombres constats ; mais en regardant les choses en face, d’apporter résolument notre pierre, notre réflexion, au débat que notre pays se doit d’avoir. Nous ne sommes pas des spécialistes de la vie politique, mais nous partageons la vie de nos concitoyens. Nous les écoutons et les voyons vivre ». C’est ainsi que le Conseil permanent de la conférence des évêques de France introduit sa contribution au débat sur le politique en cette veille d’élection présidentielle.

Lire plus »

Écœurement

Il me saisit bien souvent, à entendre certaines nouvelles. Ainsi tout récemment, se trouvant à Paris pour la Fashion Week, la star américaine de téléréalité Kim Kardashian a été victime dans son hôtel d’un vol à main armée pour neuf millions d’euros (Source : AFP, 03/10/2016).

Lire plus »

Vatican : un consistoire (géo)politique

On attendait l’annonce de ce consistoire depuis un moment et puis elle eut lieu ce dimanche 9 octobre (alors que certains prévisionnistes l’avaient calculée pour la semaine suivante, mais ceci a une explication). Dix-sept nouveaux « princes de l’Eglise » (dont quatre non-électeurs) que François souhaite issus de la périphérie. Hum, hum… Des périphéries, il y en a sans doute mais il y en a aussi d’autres, moins « périphériques », beaucoup plus politiques, voire géopolitiques, presque symboliques. Au vrai, c’est sans doute l’un des pouvoirs régaliens – si l’on peut dire – du pape jésuite qui lui reste, là où il peut vraiment laisser son empreinte : les consistoires. A coups de symboles, lui qui vient de se faire imposer le thème du prochain synode par le clan conservateur. Assurément, cet épisode colora peut-être – on ne pourra jamais le savoir – ce consistoire vu par un certain nombre d’observateurs comme le
plus progressiste de ces dernières années.

Lire plus »

Enseignement

Tout ce que j’entends dire à son propos sur les médias me fait bondir. Les commentaires y sont démagogiques et aveuglés. Or qui ne voit que le niveau des connaissances élémentaires exigibles d’un élève ne cesse de s’abaisser depuis des décennies ? Pour le triptyque de base, lire, écrire, et compter, qui osera dire qu’un bachelier actuel est moins performant qu’un titulaire du feu certificat d’études primaires ? J’accorde qu’on a peut-être moins besoin qu’autrefois de savoir par cœur ses tables de multiplication, à l’heure des calculettes. Cependant il importe toujours non seulement de savoir raisonner, mais de comprendre l’énoncé même d’un problème. Or de l’aveu même des professeurs de mathématiques cette compréhension minimale de l’écrit n’est pas assurée.

Lire plus »

François a mauvais genre

Au terme d’un voyage dans le Caucase où il tint un discours de part en part réactionnaire sur le mariage auquel d’obscures forces mèneraient une « guerre mondiale », dans l’avion qui le ramenait à Rome le dimanche 2 octobre, François poursuivit ce récit en l’étendant à la « théorie du genre », un « endoctrinement » pratiqué paraît-il en France par le biais des manuels scolaires dans lesquels elle serait enseignée.

Lire plus »

Pastorale

Ses nécessités passent souvent avant la réflexion et l’examen personnels. C’est ce que je me suis dit après une discussion avec un prêtre de mes amis. Il a convenu bien volontiers avec moi que beaucoup de dogmes et enseignements de l’Église étaient caducs, mais il a ajouté qu’il était nécessaire de continuer à les défendre publiquement, pour des raisons précisément de pastorale, c’est-à-dire, en clair, pour ne pas choquer les fidèles en les déstabilisant par la remise en question de tout ce qui leur a été inculqué depuis leur enfance.
Cette opposition entre pastorale et recherche est classique. Ainsi il y a eu des papes pasteurs, comme Jean-Paul II, et des papes théologiens, hommes de cabinet, comme Benoît XVI. Les seconds ont moins d’aura, de charisme, que les premiers. Comme si la foule préférait toujours suivre par empathie celui qui les guide, que réfléchir sur ce qu’on lui dit de croire.

Lire plus »

Intimité

Je ne comprends pas pourquoi tant de gens l’étalent sur Internet, par exemple sur les réseaux sociaux. Combien s’exhibent sans vergogne, eux et leurs proches, sur la Toile face à des inconnus ! Et aussi sans prudence, car qui sait ce que tel post peut produire comme conséquences ? Sur Internet, on peut traîner des « casseroles » bien longtemps, et le « droit à l’oubli » n’est jamais garanti.

Lire plus »

John Shelby Spong : sauver la Bible du fondamentalisme

John Shelby Spong depuis cinquante ans entend rompre avec le hiatus, pour lui scandaleux, entre une science exégétique très poussée et une connaissance quasiment nulle sinon très rudimentaire des clés d’approche de la Bible. Lui-même, éduqué durant son enfance dans une lecture fondamentaliste de la Bible, a dû renouveler complètement son approche à la suite des questionnements et des objections qui ont surgi en lui au cours de sa formation et de son ministère de prêtre.

Lire plus »

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Catégories