Mois : mars 2016

Mal

Avant de le juger et le condamner, il faut d’abord le penser. C’est ce que j’ai retiré de l’excellent documentaire Hannah Arendt – Du devoir de la désobéissance civile, diffusé sur Arte le 9 mars dernier. Le jugement en effet est immédiat, superficiel et ponctuel, alors que pensée et réflexion, en prenant du recul, vont beaucoup plus loin.

Lire plus »

La Résurrection : un message pour aujourd’hui

Que désigne-t-on réellement quand on parle de résurrection ? Résurrection du corps, nécessairement, mais à la vérité bien plus que du corps. Sait-on que le concept lui-même est chrétien, exclusivement chrétien ? Il n’en reflète pas moins une conception du monde irréversiblement caduque. Quel sens peut-il dès lors avoir pour l’homme d’aujourd’hui ?

Lire plus »

Pourquoi l’Église n’accepte-t-elle pas en son sein des « ordonnés » qui ont une compagne ou un compagnon ?

J’ai été ordonné diacre permanent le 10 mai 1991. Marié avec 4 enfants.
En 1992, je rencontrais celle qui est toujours ma compagne à ce jour.
En 1993, j’avouais à mon évêque de l’époque (Mr Barbier) ma nouvelle situation de couple : je venais de quitter ma femme pour vivre avec ma nouvelle compagne. Je fus aussitôt démis de mes missions et interdit de sacrements (baptême, mariage) Et marginalisé : je n’ai plus eu aucun contact avec mes collègues diacres (à l’exception d’un, aujourd’hui décédé) ni avec l’évêque (pas plus avec son successeur, Mr Boivineau) . Pendant près de 23 ans, puisque aujourd’hui encore, je suis de fait toujours diacre .

Lire plus »

Éthique

Elle devrait s’imposer identiquement à tous. Mais malheureusement ce n’est pas le cas. Une récente enquête de chercheurs américains et canadiens vient de le mettre en évidence. À partir de tests concrets, ils ont établi l’existence d’une relation inverse entre élévation dans la hiérarchie sociale et éthique du comportement individuel. Autrement dit, plus on est riche, moins on a de moralité (Source, avec description des tests : Le Monde.fr, 29/02/2012).

Lire plus »

Violence

Sur ses rapports avec le sacré, on connaît les thèses de René Girard : tout groupe social reporte la cause de ses maux sur un bouc émissaire, qui sert de victime expiatoire, chargée des fautes de la collectivité et mise à mort pour cette raison. Là serait le schéma religieux de base, qui évidemment fait perdurer la violence. Mais le philosophe anthropologue prétend que le christianisme y échappe, dans la figure de la Croix : pour la première fois, l’humanité verrait en plein jour la barbarie de ce processus, et par ce spectacle inadmissible Dieu lui ferait honte de l’admettre encore. Il n’y aurait alors aucune raison de l’incriminer pour la violence commise en son nom (voir : Charlie Hebdo : Dieu est-il coupable ?, dans : Le Figaro.fr, 4 janvier 2016)

Lire plus »

« Spotlight » in Vatican : Pell et Barbarin sur la sellette

« J’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus très bien… » Cette chanson de Serge Rezvani, interprétée en 1963 par Jeanne Moreau, aurait pu être facilement reprise par le cardinal-secrétaire pour l’Economie, Mgr Pell – dit le « Tzar », dit le « Kangourou » – lors de ses dépositions quatre jours durant (29 février-3 mars dernier) devant la Commission royale australienne enquêtant sur les crimes pédophiles perpétrés par 300 prêtres sur 800 victimes des années 1970 à 2000.

Lire plus »

La « loi travail » : un oxymoron ?

La nouvelle ministre du travail, Myriam El-Khomri, a été hospitalisée durant la journée du 1er mars. On nous a dit d’abord qu’il s’agissait d’un malaise, signe probable de la réprobation quasi générale déclenchée par son projet de loi. Pour quelle(s) raison(s) ? Respect scrupuleux du secret médical, événement humiliant du genre du bretzel qui avait failli étouffer G.W. Bush, ou bien impact émotionnel de la pétition et de la fronde ? Peut-être les trois, allez savoir.

Lire plus »

Conseil

Faut-il toujours écouter celui que nous donnent nos amis ? Ainsi l’un des miens vient de m’avertir de l’indisposition où je pourrais mettre mes lecteurs, en faisant un examen critique de la foi dans laquelle ils ont baigné depuis l’enfance. C’était bon pour il y a quelques décennies, m’a-t-il dit, quand l’Église était forte et sûre de son pouvoir. Mais maintenant la société est de plus en plus sécularisée, les églises se vident, et la foi chez les derniers fidèles est de plus en plus chancelante : elle a besoin, non pas d’être fragilisée, mais réconfortée. Et avec les derniers attentats, le temps n’est plus au doute, il ne faut pas souffler la petite flamme prête de s’éteindre de ceux qui croient encore chez nous, il faut étayer le dernier courage qui leur reste. Bref, on ne tire pas sur une ambulance.

Lire plus »

L’amitié amoureuse de Jean Paul II et d’Anna Teresa

C’est du propre ! Un pape soi-disant exemplaire, un saint par-dessus le marché ! Le documentaire « Les lettres secrètes de Jean Paul II », diffusé1 par de nombreux médias à travers le monde, a de quoi décontenancer plus d’un téléspectateur, chrétien ou non. Car pendant une heure, on découvre que le pape polonais « entretenait une intense relation avec une jolie femme » (dixit Eamon Duffy, professeur émérite d’histoire du christianisme à Cambridge), ce qui ne cadre pas très bien avec son conservatisme par rapport aux femmes et au sexe, au célibat presbytéral, aux ordinations féminines… durant son pontificat. En vérité, elle modifie profondément notre vision de cet homme, béatifié puis canonisé en un temps record et visiblement de façon bien imprudente.

Lire plus »

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Catégories