Mois : juin 2014

Acceptation

Nous sommes en Occident si habitués à la lutte contre ce qui nous arrive que nous avons du mal à considérer comme salutaire son acceptation en pleine conscience, sans jugement aucun. En quoi nous avons tort. Bien sûr je fais exception des injustices sociales, qu’il faut combattre sur leur propre terrain. Mais pour le reste, nous ferions bien mieux d’accepter ce que nous apporte le présent, en le voyant clairement, et en y adhérant sans réserve.

Lire plus »

Le diocèse de Luçon au bord de la scission : pour une Eglise en dialogue

Tout est parti de ce projet d’école… En septembre 2014, La Roche-sur-Yon devrait compter un nouvel établissement (18 élèves jusqu’au CE, 24 jusqu’au CM2). Privé. Hors contrat, non reconnu par l’Enseignement catholique qui n’a pas validé le projet, mais abrité dans des locaux diocésains avec la bénédiction de l’évêque de Luçon, Mgr Castet. Il y a quelques semaines (cf. « Golias-Hebdo » n° 334), nous évoquions déjà les façons de faire de cet évêque insupportable, mondain patenté et archi-conservateur notoire. Il nous faut encore une fois revenir sur ce personnage et son entreprise de restauration, par le biais de ce nouvel « événement » qui réaffirme nos multiples alertes au sujet de cet évêque. Car la Vendée est au bord de l’explosion, pour ne pas dire de la scission, et c’est cette école qui est en train de mettre le feu aux poudres.

Lire plus »

Œuvre

Dans le monde de l’art, on abuse souvent de ce mot. Ainsi au musée d’Orsay, le 29 mai dernier, une « artiste » luxembourgeoise s’est assise par terre, cuisses ouvertes, dévoilant son sexe sous la toile de Courbet L’Origine du monde. Elle a été emmenée par la police, mais finalement elle a été relâchée, et le délit d’exhibitionnisme n’a pas été retenu contre elle (Source : FranceTV Info, 03/06/2014).

Lire plus »

Mais pourquoi Poutine était présent aux commémorations du débarquement de Normandie ?

Pour le 70e anniversaire du «débarquement », tous les dirigeants occidentaux ont été présents et, avec eux, les vétérans américains. Mais la participation du dictateur du Kremlin au milieu de tous ces démocrates a apru bien étrange à plus d’un téléspectateur ; même si on lui a rapidement rappelé que les Russes – ou plutôt les Soviétiques – avaient combattu, eux aussi, les nazis … après avoir fait alliance avec eux en août 1939. Mais enfin, se dira-t-on, ce ne sont pas les Russes qui ont débarqué en Normandie et libéré la France ?

Lire plus »

Nouveau scandale en Irlande : le couvent de l’horreur

L’Irlande est à nouveau secouée par un scandale qui fait suite à celui des couvents, les « blanchisseries Madeleine », dans lesquels les filles mères étaient enfermées pour travailler comme des esclaves. Dans ce pays très catholique, il était en effet hors de question d’accepter qu’une jeune fille tombe enceinte en dehors du mariage. Elle était envoyée dans un couvent pour accoucher, l’enfant étant confié à des sœurs. Or ces religieuses n’ont pas plus pris des soins des filles qui travaillaient gratuitement pour elles que des enfants auxquels elles avaient donné naissance. Pour l’instant, une fosse de près de 800 enfants a été retrouvée mais il semblerait que les enfants enterrés sans sépulture puissent être plusieurs milliers.

Lire plus »

Croissance

Tous nos politiques en espèrent ardemment le retour, pour qu’elle permette une diminution du chômage. C’est un fait que si l’activité de production redémarre, elle occupera ses agents et elle leur permettra de consommer, et ainsi à nouveau tournera la « machine économique ». Le raisonnement semble imparable.

Lire plus »

Mickaël Amaladoss, le plus grand théologien indien à l’index

Lors de la Pentecôte, des hommes et des femmes, venant de tous les pays du monde et ne parlant pas la même langue entendirent tous l’annonce « des grandes œuvres de Dieu ». Il n’est pas écrit que tous se comprenaient et le pluriel pour qualifier l’action divine ne doit pas être négligé ! Il est important de le souligner tant nous rêvons d’une langue unique, la nôtre de préférence. L’Eglise a abandonné le latin et le Vatican s’est mis au multilinguisme, mais c’est pour mieux répandre une pensée unique. L’enquête menée par la Congrégation pour la doctrine de la foi à l’encontre du théologien jésuite indien Michaël Amaladoss est symptomatique : Rome n’a pas changé et ne supporte toujours pas le pluralisme ni en pastorale ni en théologie. Or le travail d’inculturation de la foi, en Asie, en Afrique mais aussi dans l’Europe post-moderne, est un immense chantier qui nécessite l’apport de tous les fidèles, quelle que soit leur responsabilité dans la communauté.

Lire plus »

Autoportrait

Beaucoup de peintres l’ont pratiqué, de Rembrandt à Van Gogh par exemple. Mais il s’est toujours agi pour eux de scruter l’énigme d’un visage, et par-delà l’abîme d’une personnalité, évidemment sans complaisance. Parfois s’y ouvrent des gouffres : le dernier autoportrait de Rembrandt le représente avec un rire fou, qui déstabilise fortement le spectateur. Il n’en est pas de même aujourd’hui, avec la mode du selfie, qui consiste à se prendre soi-même en photo, souvent avec son téléphone portable, et à se mettre immédiatement en ligne sur Internet, pour être reconnu par sa communauté. Notez que la jeunesse aujourd’hui n’est pas individualiste, comme on le croit, mais grégaire : on n’y vit que sous le regard des autres, et il faut se montrer pour se mettre en valeur. L’important n’est que de se faire voir, et ce qui n’est pas visible n’existe pas.

Lire plus »

Autriche : l’excommunication de la présidente « Nous sommes église »

Le Vatican a donc annoncé que « le diocèse d’Innsbruck a confirmé l’excommunication de Martha Heizer et de son mari pour avoir célébré la messe sans prêtre. La célébration de l’Eucharistie par une personne n’ayant pas reçu l’ordination sacerdotale est une infraction particulièrement grave qui, selon le droit de l’Eglise, entraîne l’excommunication latae sententiae, autrement dit automatique » ! Le communiqué romain précise que, ni le pape ni le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi ne sont intervenus. C’est l’évêque d’Innsbruck qui a lu le décret aux époux Heizer… mais puisque la sentence relève d’une automaticité, il n’est sans doute pas responsable non plus. Il ne pouvait pas faire autrement, le pauvre !

Lire plus »

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Catégories