Mois : avril 2014

Du goût de vivre en citoyen – Le Royaume et la fatigue démocratique

Les élections municipales l’ont montré, si besoin était : le politique est en crise, et pas seulement la politique ou les hommes et femmes politiques. A tel point que certains ont fait campagne en se disant clairement a-politique… pour diriger la Cité (Polis) ! Pour Christoph Théobald, théologien jésuite, « Une réflexion sur la signification et la motivation humaine et chrétienne de l’exercice de notre citoyenneté s’impose ici de toute urgence » pour que nous puissions retrouver le « goût du vivre ensemble »
(Etudes, janvier 2012, 67-78).

Lire plus »

La Valls à mille temps !

Alors, ça y est ! La France aurait donc un nouveau Premier ministre : Manuel Valls. Ne nourrissant aucune animosité pour cet homme, je dois bien admettre que cela reste un mauvais choix. D’une part, parce que le président de la République semble choisir l’homme de l’opinion. Une bien mauvaise idée. L’opinion n’a pas toujours raison : en 1981, en suivant son opinion publique, François Mitterrand n’aurait jamais demandé à Robert Badinter, Garde des Sceaux et ministre de la Justice, de faire voter l’abolition de la peine de mort. D’autre part, parce que Manuel Valls n’est pas l’homme de la situation.

Lire plus »

Les LEME, laïcs en mission ecclésiale : questions sur un statut

La photo est sur Internet (http://nantes.cef.fr/rubriques/actualite-des-services/sdpc/6-octobre-2013-les-naudieres-retour-sur-la-formation-initiale-des-leme) : elles ont entre 25 et 60 ans, le plus souvent « mères de famille ». Elles sont belles, attachantes, ces nouvelles actrices du culte catholique… Leur spécificité ? – « permanentes de pastorale » avant hier, « animatrices en pastorale », un peu plus tard… mais « LEME » aujourd’hui parce qu’il fallait se prémunir dans le choix des mots et expressions utilisés. « Permanente » le mot rappelle trop le monde syndical et là attention au « droit social » ; « animatrice » oui mais pas trop, car c’est tout de même le « prêtre » qui doit rester maître du jeu, et il ne faut surtout pas laisser penser qu’elle pourrait se substituer à lui…

Lire plus »

Vocable

J’attache beaucoup d’importance aux termes qu’on emploie, à leur pertinence à ce qu’on veut désigner. Des déviations de sens jettent la confusion dans les esprits individuels, et ensuite au sein du corps social tout entier, quand les mots sont répétés machinalement, par psittacisme, très souvent par imitation des journalistes « faiseurs d’opinion ».

Lire plus »

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Catégories