Mois : décembre 2013

Communautarisme

On sait qu’il est couramment pratiqué dans les pays anglo-saxons, au grand bénéfice des lobbies religieux de toute sorte, et aussi bien souvent à notre propre surprise ou notre propre étonnement, habitués que nous sommes à la séparation de l’Église et de l’État sanctionnée par notre loi de 1905. Un exemple frappant vient d’en être donné par une instruction récemment éditée par les Universités britanniques, à l’attention de ceux qui doivent y donner des conférences : afin de respecter les demandes d’ordre religieux de certains étudiants, les hommes et les femmes pourront être séparés spatialement au sein des salles de classe et amphithéâtres.

Lire plus »

La nuit centrafricaine…

Après le Mali, la France mène une nouvelle opération militaire en Républicaine centrafricaine, avec le soutien de supplétifs issus de dictatures qui retrouvent une légitimité. Alors que s’affirment la violence et son cortège de victimes et de déplacés, il ne semble pas qu’aient été tirées les leçons d’une histoire marquée par des désastres continus.

Lire plus »

Noël : quelle fraternité ?

Jésus est né sur la paille, comme ceux et celles qui sont sur la paille, qui ont tout perdu, disait le poète Jean Debruynne. Ce Jésus, homme et Dieu, nous le croyons, a révolutionné le monde en le plaçant sur l’axe de la fraternité. Faut-il encore croire à cette Bonne Nouvelle quand on regarde le monde en proie aux injustices mortifères ?

Lire plus »

Nihilisme

On pourrait y être conduit, en matière politique, par ce qui s’est produit lors de la cérémonie en hommage à Nelson Mandela, dans le stade Soccer City de Soweto, en Afrique du Sud. En effet, le nouveau président, venant après lui par conséquent, a été accueilli par des huées : il est impliqué dans des affaires de corruption et de brutalités policières. À cette tragique transition, du « saint » résistant au politicien douteux, pourrait s’appliquer le vers de Racine dans Athalie : « Comment en un plomb vil l’or pur s’est-il changé ? » Et le nihiliste aurait raison, qui ne croirait à aucun progrès visible dans l’histoire, où l’on assiste toujours à une massive dégradation des significations et des valeurs les plus nobles.

Lire plus »

Fréjus-Toulon : enquête sur les extrêmes dérives d’un diocèse

L’élection d’un nouveau pape semble faire régner un nouveau climat.Pourtant le vent de réformes qui souffle pourrait bien se heurter à un jeune clergé très conservateur, d’autant plus prompt à cultiver des postures identitaires. L’évolution globale du catholicisme mondial pourrait donc être contrariée par des poches de résistance conservatrices et néoconservatrices.

Lire plus »

La Miséricordine

Voici un merveilleux médicament, tonique et calmant en même temps, idéal pour les problèmes de cœur, la « Miséricordine ».

Lire plus »

Immigration : les lames de rasoir de Melilla

Lames de rasoir dans la barrière de Melilla. La séquence des mots est cacophonique, et la séquence des faits à faire se dresser les cheveux sur la tête. Les lettres fourchent sur la langue, mais nous devrions les répéter jusqu’à ce qu’elles se clouent en nous et nous fendent l’âme. Jusqu’à ce qu’elles nous fassent souffrir comme les froides, brûlantes, cruelles lames de rasoir de la barrière de Melilla font souffrir les émigrants africains.

Lire plus »

Lettre ouverte à Mme Duflot

Madame la ministre,

Il y a un peu plus d’un mois, je vous laissais un courriel sur le site du ministère de l’Egalité des territoires et du Logement, s’agissant du logement social que j’occupe avec ma maman depuis 1995, géré par la NOREVIE.

Lire plus »

Excellence

Qui n’en voudrait pour soi-même ? Mais elle n’est pas toujours prônée par tous. Ainsi y a-t-il actuellement, dans la réforme préparée par notre ministre de l’Éducation nationale, un dangereux décret menaçant les classes préparatoires des lycées, qui a provoqué une manifestation pour leur défense, unissant élèves et professeurs (source : A.F.P., 2/12/ 2013).

Lire plus »

Les papes … Clément V (Bertrand de Got) 1305 – 1314

Cela fait presque un an que Benoît onze est mort
Et le siège de Saint-Pierre reste vacant.

Cardinaux italiens et cardinaux français
Ne sont pas parvenus à se mettre d’accord
Chacun voulant élire un pape de son clan.

Sous la pression de cavaliers aragonais
Ils élisent finalement Bertrand de Got,
Archevêque en poste à Bordeaux
Mais qui refusera d’être sacré à Rome
Devenue à ses yeux un vrai capharnaüm.

Sous peine de passer pour un prélat rebelle,
Bertrand se résigne : son intronisation,
Selon la volonté de Philippe Le Bel,
Aura bien lieu dans l’église St. Just à Lyon.
Car à cette époque les princes de ce monde
Manœuvraient pour élire un pape qui abonde
Dans leur sens, par exemple
Pour dissoudre l’Ordre du Temple *

Que reste-t-il de lui
Chez les fidèles d’aujourd’hui ?
Sa soumission au roi ? Le sort des Templiers ?
Rien ? Peut-être certains n’ont-ils pas oublié
Que ce fut le premier des papes d’Avignon*
Que discrédite une certaine tradition.

Lire plus »

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Catégories