Mois : février 2013

Guatemala : l’heure de la justice

Efraìn Rìos Montt n’est pas le plus connu des anciens dictateurs sud-américains. Pourtant son bilan est lourd : 200 000 Guatémaltèques assassinés entre 1982 et 1983 sous la coupe de ce général installé au pouvoir par les Etats-Unis.

Lire plus »

Le recours O’Malley

C’est une étrange rumeur. Il existerait un plan B en cas de blocage du conclave sur lequel un nombre substantiel de cardinaux se seraient d’ores et déjà mis d’accord. En l’occurrence l’élection d’un outsider du centre, très évangélique à titre personnel, et inattaquable dans sa gestion des affaires de pédophilie. D’autant plus qu’il a remplacé à Boston le cardinal Bernard Francis Law qui dut quitter sa charge pour avoir couvert un prêtre gravement coupable.

Lire plus »

Un autre indigné

C’est un autre nonagénaire, qui a passé sa vie à résister, à se battre contre l’injustice. En 1948, Norbert Gilmez était employé administratif aux Charbonnages de France. Eclate la grande grève des mineurs, parce qu’une circulaire a supprimé le salaire minimal des mineurs. Orchestrée par le PC, la solidarité nationale s’organise. Gilmez collecte les vêtements, les chaussures, au bénéfice des familles de mineurs en grève. A la fin de la grève, il est licencié, avec 3000 grévistes. Alors logé par les Charbonnages, Gilmez est aussi expulsé avec sa famille. Depuis lors, avec 15 de ses camarades, il demande réparation pour licenciement abusif.

Lire plus »

Bientôt le Conclave :
quel pape pour demain ?

La prospective est toujours un exercice difficile et délicat. Incertain aussi. Car ce qui est annoncé pour le lendemain se réalise rarement tel que. C’est bien connu. Des impondérables ne manquent jamais de survenir. Et, selon un vieux proverbe portugais cher à Paul Claudel, « Dieu écrit droit avec des lignes courbes ». Par ailleurs, comme on pouvait s’y attendre, tandis que la lecture falsifiée de la prophétie des mayas n’a pas tenu ses inquiétantes promesses, l’attention se fixe sur Saint Malachie (en fait il s’agirait d’un texte postérieur de plusieurs siècles à la mort de cet évêque irlandais) qui présenterait le pape à venir comme le dernier, Pierre le Romain, martyr dans une ville dévastée.

Lire plus »

Romantisme

Il me semble qu’on en manque un peu aujourd’hui. J’ai entendu en effet au Journal de 19 heures de France Inter, le 14 février dernier, qu’une pâtisserie de Bordeaux a commercialisé, à l’occasion de la Saint-Valentin, fête des amoureux, des sexes masculins en chocolat. Des femmes interviewées se sont dites intéressées. Seul un homme fut contre, préférant, au risque du kitsch, des pâtisseries en forme de petits cœurs. Inversion des rôles donc : le romantisme, qui se cache bien, n’est peut-être pas où l’on croit…

Lire plus »

Livre

C’est un compagnon irremplaçable. Or il décline aujourd’hui, et on peut se demander s’il ne disparaîtra pas. Traditionnellement, il permettait un dialogue avec son auteur, un échange d’idées, comme le dit Descartes : « La lecture des bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés. » Cette conversation se matérialisait par des annotations faites dans les marges du livre, et parfois celles-ci le « dévoraient ». Personnellement, je ne peux jamais lire quoi que ce soit, journaux compris, sans avoir un crayon à la main, pour y noter mes impressions, les pistes vers lesquelles me mène ce que je lis, mes approbations ou désapprobations, etc. Peux-t-on faire la même chose avec le livre électronique ? Je n’en suis pas du tout sûr. L’essentielle personnalisation du texte, la conversation intérieure dont je viens de parler, n’y sont pas garanties. Il n’y aura qu’absorption unilatérale d’informations, et non pas vrai échange.

Lire plus »

Agriculture biologique le piège
de la grande distribution

Jamais la demande des consommateurs n’a été aussi forte, et les grandes surfaces ouvrent leurs rayons aux produits bio. Mais qu’en est-il derrière derrière les étiquettes ? Ce que certains nous concoctent correspond-t-il aux attentes, et surtout, est-il porteur d’un nouveau projet de société ?

Lire plus »

Et puis le papa parla

BFM avait adopté un papa. Et tous les médias avec elle. On ne savait pas très bien comment l’appeller. Un père retranché ? Un papa perché ? Comment appelle-t-on un papa qui est monté en haut d’une grue pour demander à voir son enfant ?

Lire plus »

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Catégories