Mois : août 2010

L’illusion d’un avenir

Le suicide récent d’un prêtre encore jeune, à  Marseille, attire notre attention sur la souffrance qui peut être celle des serviteurs de Dieu. Certes en bonne part
liée à  la fois à  leur propre histoire personnelle – ce qui n’a rien de spécifique à  la condition spéciale qui est la leur – mais aussi au contexte plus difficile de l’exercice de leur mission et « vocation ».

Lire plus »

LES « NEOREACS » :
Les rebelles de pacotille…

A l’occasion d’un dossier sur la pensée unique, Les Inrocks se penchent sur ces «rebelles» que sont Finkielkraut, Zemmour ou Elisabeth Lévy. Des opposants à  la pensée unique ? Muselés, brimés ? C’est pourtant bien eux qu’on entend partout dans les médias¦ Et si ces «insoumis» n’incarnaient que le discours dominant ?

Lire plus »

MGR FELLAY critiqué sur son ultra-droite…

Une polémique secoue actuellement la Fraternité Saint Pie X. L’abbé Cériani, connu pour ses positions extrêmes, accuse le Supérieur Général de la Fraternité, Mgr Fellay de « tentative de suicide de la Tradition » pour ses propos au Brésil.

Lire plus »

Mgr Schockert (Pastorale des Migrants) : « L’Eglise va s’opposer
à  la loi Besson sur l’immigration. »

Toujours sur la politique d’expulsion des Roms, l’évêque de Belfort-Montbéliard, Mgr Claude Schockert, monte lui aussi au créneau. Il vient d’annoncer que l’Eglise allait « s’opposer au cours des prochaines semaines aux décrets de la loi Besson » sur la déchéance de nationalité, jugés « trop durs », dans un entretien au Parisien/Aujourd’hui en France.

Lire plus »

Le parc d’attractions du Hezbollah…

‘ »Le parc d’attractions du Hezbollah avec beaucoup de guillemets »
C’est ainsi que la présentatrice annonçait un reportage dans le journal de France culture le 24 aoà»t au matin.

Lire plus »

QUEBEC : Comment le cardinal Ouellet prépare sa candidature à  la papauté

Voilà  ce que monsieur le Cardinal Marc Ouellet a compris depuis longtemps. Il ne suffit plus d’attendre que le Père, sous la forme d’une colombe, déclare du haut du ciel « Celui-ci est mon fils bien-aimé, écoutez-le » ou encore que l’Esprit Saint, sous la forme d’une flamme, semblable à  celle de la Pentecôte, identifie ses principaux responsables dans l’à‰glise et dans le monde. Il faut plutôt déployer tous les moyens humains possibles, comme le font tous les candidats et toutes les candidates à  une promotion ou à  un poste d’autorité. à‰videmment, tout cela, particulièrement dans le cas de l’à‰glise, dans le but d’aider l’Esprit Saint à  faire les bons choix.

Lire plus »

Est-il si anodin d’injurier le président de la République ?

Un hebdomadaire, la semaine dernière, a choisi de faire sa couverture avec ce titre tonitruant puisqu’il était incrusté sur une photo en gros plan du président de la République au regard menaçant : « Le voyou de la République ». Et pour le justifier, ces sous-titres l’encadraient : « Nationalité, immigration, délinquance “ Xénophobe et pétainiste ? Certes pas. Mais aucun intérêt moral ne l’arrête. Et pour garder le pouvoir, il est prêt à  tout ». Le but, on s’en doute, était à  la fois de capter l’attention par une transgression délibérée et de stimuler un réflexe de répulsion envers l’intéressé.

Lire plus »

BELGIQUE : Le document qui accable le cardinal Danneels ou comment il a tenté d’éviter la démission de l’évêque pédophile de Bruges

L’échange est accablant. Face-à -face : le cardinal Godfried Danneels, l’évêque de Bruges, Roger Vangheluwe, et son neveu, dont il a abusé sexuellement pendant 13 ans. La scène se passe dans le cadre familial, le jeudi 8 avril. Une tentative de médiation, assure M. Danneels.

Mis sous pression par les proches de la victime, l’évêque abuseur finira par démissionner, 15 jours plus tard, le 23 avril. On avait déjà  reproché au cardinal de s’être tu, pendant deux semaines, alors même que l’Eglise affirmait avoir mis un terme à  la loi du silence sur les abus sexuels commis par les prêtres.

Les conversations du 8 avril, enregistrées par la victime à  l’insu de ses interlocuteurs et révélées samedi par De Standaard et Het Nieuwsblad, montrent un cardinal plus prompt à  soutenir l’abuseur que l’abusé.

Le prélat tente clairement de convaincre son interlocuteur de reporter la divulgation des faits, après la mise à  la retraite de l’évêque. Le cardinal veut éviter à  Vangheluwe l’humiliation d’une démission. Quitte à  culpabiliser la victime : « Vous pourriez aussi vous repentir. » Quitte à  l’intimider : « Votre nom sera divulgué. On vous traînera dans la boue. »

L’archevêque Léonard n’a pas personnellement commenté ces révélations. Pas plus que le cardinal. Selon son porte-parole, « il se rend compte aujourd’hui qu’il a mal évalué la situation et qu’il aurait mieux fait de ne pas répondre à  la demande » d’assister à  la réunion.

Lire plus »

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Catégories